18 brumaire et 2 decembre : d'un coup d'etat a l'autre. elements pour une etude du coup d'etat.

par EMMANUEL CHERRIER

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Philippe Raynaud.

Soutenue en 1999

à Lille 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le coup d'etat est l'appropriation illegale du pouvoir politique detenu par un etat moderne, au moyen de l'usage ou de la menace de la contrainte, par l'action et dans l'interet d'un groupe restreint beneficiant de la neutralisation ou de la complicite (passive ou active) des forces chargees de faire respecter la legalite. Il semble donc incompatible avec la souverainete dont l'ordre legal est l'emanation. Cependant, bonaparte, le 18 brumaire an viii, et son neveu louis-napoleon le 2 decembre 1851, ont recherche l'approbation legitimatrice du souverain. Exploitant par la propagande les difficultes d'une situation incertaine, ils renforcerent leur legitimite personnelle qui, a travers le principe de l'identification des masses au sauveur, aboutit a la non mobilisation des foules, conditiondu coup d'etat. Celui-ci ne rencontra guere d'opposition, et le succes du plebiscite effectua sa legitimation, mais au moyen d'une reinterpretation des evenements qui pose la question de la legitimite a long terme d'un regime issu d'un coup d'etat.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1160 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 636 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque de Droit-Gestion.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.