La figure du desobeissant en politique : la signification de la desobeissance civile des mouvements non-violents et des groupes d'objecteurs de conscience

par Mario Pedretti

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Michel Hastings.

Soutenue en 1999

à Lille 2 .


  • Résumé

    Il s'agit, dans cette recherche, de comprendre la signification des pratiques de desobeissance civile - definie comme la transgression publique, collective et non-violente de la loi - emanant des mouvements non-violents et des groupes d'objecteurs de conscience. La these defendue est que ces pratiques ne sont intelligibles qu'a travers l'etude de la vision du monde du desobeissant - c'est-a-dire un ensemble structure de representations et de sentiments vis-a-vis du politique - propre a cet acteur. Cette vision du monde se construit dans une interaction, a la fois conflictuelle et inegalitaire, entre, d'un cote, une mobilisation collective, affective et cognitive des desobeissants et, de l'autre, une volonte politique de maitrise de la transgression de la loi emanant de divers "entrepreneurs de morale". Autrement dit, la figure du desobeissant ne peut etre dessinee qu'a travers l'etude de ces transactions inegalitaires. En fin de compte, cette approche dynamique a permis de mettre en avant une recherche de conformite du desobeissant a l'ideal democratique - qui n'empeche pas une propension au dogmatisme - invalidant l'approche politique dominante sur la dangerosite, par essence, de la desobeissance civile pour la democratie. Cette recherche, s'appuyant sur une methode combinant l'observation directe des acteurs, une analyse d'entretiens et de sources documentaires, s'articule autour de trois parties. Apres avoir retrace l'emergence de ces groupes et de leur problematique centrale, nous nous sommes interesses, dans une deuxieme partie, a leurs dynamiques affectives et cognitives internes avant d'analyser, dans une ultime etape, les strategies des "entrepreneurs de morale" afin de maitriser la desobeissance civile.

  • Titre traduit

    The figure of the disobedient in politics : the significance of the civil disobedience of nonviolent movements and groups of consciencious objectors


  • Résumé

    The aim of this study is to understand the signifiance of the actions of civil disobedience -defined as the public, collective, nonviolent transgression of the law - led by nonviolent groups and movements of consciencious objectors. The proposition put foward is that theses actions can be understood only through the study of the perception of the world - that is to say a coherent set of representations and feelings as regards politics - which is typical of the disobedient. This perception of the world is built on a conflictory interaction between, on the one hand, a collective, emotional and cognitive mobilization of the disobedient and, on the other hand, the political will of various "makers of morals" to control the transgression of the law. In fact, these interactions show that the disobedient are dominated by the makers of morals. In the last analysis, this dynamic approach has enabled us to show that the disobedient attempts to conform to a democratic ideal - this attempt being coupled with a propensity to dogmatism. These conclusions give the lie to the mainstream political approach on the intrinsic dangerousness of civil disobedience to democracy. This study, based on a method combining the direct observation of the participants, an analysis of interviews and written sources, falls into three parts. After dealing with the emergence of these groups, we focused in the second part on their emotional and cognitive internal dynamics before finally analysing the strategies of the "makers of morals" to control civil disobedience.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par L'Harmattan à Paris, Budapest, Torino

La figure du désobéissant en politique : étude de pratiques de désobéissance civile en démocratie


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 729 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 410 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque Droit-Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque Droit-Gestion.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par L'Harmattan à Paris, Budapest, Torino

Informations

  • Sous le titre : La figure du désobéissant en politique : étude de pratiques de désobéissance civile en démocratie
  • Dans la collection : Collection logiques Politiques
  • Détails : 1 vol. (336 p.)
  • ISBN : 2-7475-1150-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 330-333. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.