Le rapport salarial dans l'analyse économique : un essai critique de mise en perspective théorique à la lumière des débats contemporains

par Richard Sobel

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Philippe Rollet.

Soutenue en 1999

à Lille 1 .


  • Résumé

    L'objet general de la these est une problematisation de l'homogeneite de l'ordre economique telle qu'elle domine les representations theoriques qu'en fournit l'analyse economique. L'angle d'attaque est la place du rapport salarial dans ces representations. Dans un premier temps, nous montrons que les approches recentes de la relation salariale ne sont pas vraiment affranchies du modele de l'homogeneite marchande,malgre la reference a des categories telles l'equite, l'autorite ou la regle-convention. Dans un deuxieme temps, nous proposons d'elaborer un cadre theorique general pour representer les tenants et aboutissants non marchands du rapport salarial. Ce dernier, contre la vision intersubjective des approches pre, cedentes, doit etre vu comme le lieu d'un clivage social fondamental. Le rapport salarial est un rapport de soumission monetaire(benetti-cartelier) et la force de travail designe la dependance sociale du travailleur(de vroey,de gaudemar). L'ordre economique de la societe capitaliste peut alors etre problematise dans son heterogeneite fondamentale. Dans un troisieme temps, nous precisons les enjeux specifiques de cette socialisation sala, riale: comment peut-on etre economiquement soumis tout en se vivant par ailleurs libre politiquement? des elements de reponses sont proposes a partir d'une relecture des approches en termes de regulation(rapport sala, rial avance ou "fordisme") et d'une reprise rawlsienne des enjeux politi, ques de l'integration salariale.


  • Résumé

    The aim of this dissertation is to question the social homogenei, ty which is in the centre of theorical representation of market economy. More precisely, the problem is to identify the conception underlying the relationship of labor. Firstly,it is showed that recent approaches have not been able to escape from views that labor is a commodity, despite re, ference to concepts such as equity,convention or authority. Secondly, it is presented an appropriate framework to understand the unique features of employment relations. In this heterodox approach,the main point is a social rift, the difference of status between capitalists and wage-earners. The employment relationships must be seen as asymetrical relations based on money, and the labour force as dependence of worker. So that the fundamen, tal heterogeneity of "capitalist society" is assumed. Finally,we specify the socialisation of wage-earners : how an economic submission and a po, litical liberty can be conciliated?to answer to this question, we propose a new interpretation of the french regulation approach and, from a rawlsian point of view,we examine the politic dimension of the wage-earners integration.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (341 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 363 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50374-1999-11
  • Bibliothèque : Université des Sciences et Technologies de Lille. Faculté des sciences économiques et sociales. Centre de documentation.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.