La relation entre le crédit et l'investissement en milieu rural sahélien

par Pascal Devaux

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de François-Régis Mahieu.

Soutenue en 1999

à Lille 1 .


  • Résumé

    Le rôle du crédit dans la décision d'investissement agricole revêt un caractère particulier en milieu rural sahélien étant donne la non-séparabilité des décisions de production et de consommation. En effet, un certain nombre d'études empiriques permettent d'établir que le revenu agricole et extra-agricole de l'agriculteur sahélien est soumis à une incertitude irréductible. Dans sa décision d'investissement, l'agriculteur sahélien poursuit donc une stratégie à la fois marquée par la maximisation d'un revenu productif et par la recherche de sécurité économique. L'intégration du crédit dans cette décision d'investissement nous oblige à prendre en compte une double source de risque : le risque revenu et le risque d'investissement. L'hypothèse de comportement prudent et d'aversion forte au risque au sens de ross de l'agriculteur sahélien permet de considérer un double effet du crédit sur l'investissement : un effet richesse incitatif lié à la liquidité monétaire supplémentaire disponible, et un effet dette négatif sur l'investissement. Cet effet dette du crédit est lié aux conséquences d'une dette à rembourser à partir d'un revenu futur aléatoire. Au-delà d'éléments strictement productifs, la relation entre crédit et investissement en milieu rural sahélien dépend du niveau et de l'exposition au risque du revenu de l'agriculteur. L'impact négatif sur le risque revenu du financement à crédit de l'investissement agricole peut amener l'agriculteur sahélien soit à ne pas investir, soit à favoriser les investissements agricoles divisibles et liquides, sources de limitation de la dette et de ses effets sur le risque revenu. Ceci est susceptible d'avoir certaines conséquences sur l'environnement productif naturel. D'une part, en favorisant les investissements lies à des pratiques culturales extensives, et d'autre part, en défavorisant les investissements de conservation et d'amélioration de la fertilité des sols, indivisibles et illiquides.


  • Résumé

    The part of credit in the agricultural investment decision is particular in sahelian zone given nonseparability of production and consommation decisions. Empirical studies allow to establish that sahelian farmers face an uninsurable background risk. The farmer's investment decision is therefore both affected by income maximisation and income securisation. In integrating credit into investment decision, we have to consider multiple source of risk : the income risk and the investment risk. The hypothese of prudent and strong risk aversion in ross sense behaviour allow to consider a double effect of credit on the investment decision : an incitative wealth effect linked to the increase in available liquidity, and a negative debt effect on investment. This debt effect is linked to the consequences of a debt to repay from an uncertain futur income. Beyond strictly productive elements, the relationship between credit and investment in rural sahelian zone depends on the income level and the income risk. The negative impact of financing investment by credit on income risk can lead sahelian producer not to invest, or to favour divisible and liquid agricultural investments, in order to minimise the debt and its effects on risk. Natural agricultural environment is likely to be affected; in furthering investment linked to extensive agriculture to the detriment of soil conservation investment, the latter being undivisible and illiquid.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (242 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 165 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50374-1999-9
  • Bibliothèque : Université des Sciences et Technologies de Lille. Faculté des sciences économiques et sociales. Centre de documentation.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.