Caractérisation de structures spatiales et temporelles en écologie : application aux séries physico-chimiques de qualité des eaux du réseau national de bassin en Artois-Picardie et aux peuplements benthiques du site de Gravelines et de la Manche orientale

par Patrice Carpentier

Thèse de doctorat en Environnement et écosystèmes marins et continentaux

Sous la direction de Alain Leprêtre.

Soutenue en 1999

à Lille 1 .


  • Résumé

    L'étude de l'évolution temporelle de la qualité des eaux de surface du bassin Artois-Picardie - en particulier les teneurs en azote et phosphore, principaux agents de l'eutrophisation - a nécessité le choix et la mise en place d'une méthodologie statistique à la fois simple et robuste, s'adaptant notamment au caractère irrégulier des séries chronologiques constituées dans le cadre du réseau national de bassin. Une amélioration de la qualité de l'eau, plus fortement marquée dans les zones urbaines, a été ainsi mise en évidence au cours des dix dernières années. Des méthodes apparentées ont été mises en oeuvre pour caractériser les changements temporels du peuplement macrozoobenthique des sables fins envasés (peuplement à Abra alba) du site de Gravelines. Elles ont permis de dégager une évolution cyclique d'une période de 6-7 ans liée à un cycle de la température. La diversité spécifique du peuplement ne montre par contre pas d'évolution particulière. Des méthodes d'interpolations, couplées à des analyse multivariables, ont été appliquées aux données granulométriques et biologiques issues des fichiers de la base de données du GDR Manche. Ces interpolations permettent d'obtenir une typologie des peuplement benthiques et de leur diversité. Sur ces deux jeux de données benthiques, l'effet du changement de l'échelle d'observation modifie la perception des structures de la diversité et des différents facteurs qui l'influencent. Enfin, à l'aide de simulations, on met en évidence la dépendance de différents estimateurs de la diversité par rapport à l'effort d'échantillonnage. Les résultats montrent que l'estimation de l'indice de Shannon va nécessiter un effort d'échantillonnage moins important que celle de la richesse spécifique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (213-27-[29] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 201-213

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 50376-1999-489
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.