Polymérisation sous rayonnement ionisant d'une résine acrylique pour matériaux composites : étude cinétique et modélisation

par Brigitte Vantorre-Defoort

Thèse de doctorat en Chimie organique et macromoléculaire

Sous la direction de Xavier CoqueretT.

Soutenue en 1999

à Lille 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La division lanceurs stratégiques et spatiaux de aérospatiale conçoit, développe et produit des structures en matériaux composites pour des enveloppes de propulseurs à poudre et des réservoirs à combustible liquéfié. Depuis quelques années, un procédé original de polymérisation sous rayonnement (bombardement électronique ou rayon X) est développé pour réaliser des structures à hautes performances. L'objectif de cette thèse est de contribuer à l'optimisation de ce procédé de fabrication par traitement sous rayonnement ionisant. L'étude porte sur une formulation à base d'acrylates polymérisant par un mécanisme radicalaire. Les phénomènes physico-chimiques entrant en jeu lors de la polymérisation radicalaire de la formulation sous rayonnement ionisant sont étudiés à l'aide d'un accélérateur de laboratoire et leur influence a été quantifiée. Les propriétés mécaniques et l'avancement de la réaction en fonction des paramètres du traitement ionisant ont été modélisés. Ces résultats ont été obtenus en trois étapes successives : - les cinétiques de polymérisation de la résine sous rayonnement ionisant ont été étudiées par spectroscopie infrarouge. Ces travaux ont nécessite l'identification des paramètres considérés comme pesants sur le comportement cinétique (dose, débit de dose, température, nature pulsée du faisceau d'électrons incident). - l'avancement chimique de la réaction a été corrélé aux modifications des propriétés mécaniques du matériau polymère, en particulier la température de transition vitreuse du réseau. - les cinétiques précédentes ont été mises en équations et le modèle élaboré a été validé sur résine, puis sur composites résine / fibres de carbone traités dans l'installation industrielle.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (262 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 249-262

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1999-273
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.