Étude d'un mutant embryogène d'Asparagus officinalis L. : description cytologique, approches biochimiques et moléculaires

par Laurent Dupire

Thèse de doctorat en Biologie et physiologie végétales

Sous la direction de Jacques Vasseur.

Soutenue en 1999

à Lille 1 .


  • Résumé

    Notre travail présente l'étude d'un mutant d'Asparagus officinalis L. Développant une embryogenèse somatique sans apport hormonal. Nous avons élaboré des conditions de culture permettant de réaliser une étude cytologique et protéique. Apres 9 jours de culture, des gonflements sont visibles à la base des explants des deux types de plantes. Une embryogenèse somatique unicellulaire indirecte est détectée à la périphérie des cals embryogènes, au 15ème jour de culture. Après 30 jours, les embryons somatiques sont visibles à la surface de ces cals. Les cals de type sauvage, ne développant aucune structure organogène. Les analyses des protéines intratissulaires ont permis de détecter 116 protéines dont l'expression est modifiée au cours de la culture. Les protéines directement liées au processus embryogène restent limités à 41, 6 pourraient caractériser l'état de compétence à l'embryogenèse des tissus mutants et 11 l'état de non compétence à l'embryogenèse des tissus sauvages. La mutation caractérisant le phénotype embryogène est monogénique dominante, néanmoins les analyses AFLP montrent que plusieurs modifications sont intervenues dans le génome de la plante mutante. Ce résultat expliquerait en partie les différences entre les profils protéiques des deux types de plantes. Les analyses des contenus en régulateurs de croissance dans les turions montrent qu'il n'existe pas de différence en ABA entre les deux types de plantes. Par contre, les auxines sont moins représentées dans les tissus des turions du type mutant que dans ceux du type sauvage à l'inverse des cytokinines au sein desquelles les isopentényles sont majoritaires. Ces différences pourraient être mises en relation avec la capacité des plantes de type mutant à générer des embryons somatiques sans traitement hormonal.

  • Titre traduit

    Study of an Asparagus officinalis L. Embryogenic mutant : cytological description, biochemical and molecular approaches


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (136 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 104-127

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1999-233
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.