Contribution à la réalisation d'un modèle d'architecture multi-agent hiérarchique

par Nourredine Bensaïd

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Philippe Mathieu.

Soutenue en 1999

à Lille 1 .


  • Résumé

    Le paradigme de l'intelligence artificielle distribuée a pour objectif de concevoir et de développer des systèmes complexes et intelligents. Il a donne naissance à deux modèles de résolution de problèmes qui sont les architectures tableau noir et les systèmes d'agents autonomes. Chacun de ces modèles est bien adapte à certains types de problèmes. Notre contribution consiste à proposer une architecture intermédiaire appelée MAGIQUE dont le but est de tirer profit des avantages des deux modèles classiques en intégrant leurs fonctionnalités dans une nouvelle architecture plus robuste. MAGIQUE est caractérisé par plusieurs niveaux de contrôle hiérarchiques dont chacun est représenté par un ensemble d'agents superviseur. Ces derniers ont pour rôle de coordonner les interactions d'un groupe d'agents sociaux et d'offrir un cadre de coopération partagé. L'expertise du domaine est représentée au niveau le plus bas de la hiérarchie par des agents spécialistes dont les tâches sont spécifiques au problème à résoudre.


  • Résumé

    L'architecture de contrôle de MAGIQUE vise à supporter des applications complexes mettant en oeuvre un grand nombre d'agents moyennant des méthodes de communication récursives et un contrôle efficace. Des instanciations de notre modèle sont présentées pour illustrer son fonctionnement. Nous proposons notamment un système de gestion des moteurs d'inférence repartis illustrant la coopération d'un ensemble d'agents ayant des capacités d'inférence différentes. A cet effet, l'application multi-expert développée est constituée d'agents spécialistes dont les moteurs d'inférence peuvent fonctionner en chaînage avant, en chaînage arrière, ou même dans différentes logiques.


  • Résumé

    Nous avons aussi appliqué notre architecture à la simulation de l'exploration d'un territoire inconnu par un ensemble de robots autonomes. Ces derniers sont représentés par des agents spécialistes qui possèdent leur propre stratégie d'exploration et qui coopèrent entre-eux directement ou indirectement via leur superviseur afin d'explorer la totalité du territoire. Les superviseurs possèdent de plus un mécanisme de régulation de charge qui permet d'équilibrer le travail des spécialistes. En conclusion, le modèle d'architecture multi-agent hiérarchique présenté à travers MAGIQUE concilie à la fois l'efficacité d'un contrôle hiérarchique, la possibilité d'appréhender l'état global d'un groupe d'agents via la structure tableau noir du superviseur, et tous les avantages de l'approche de résolution basée sur des agents autonomes. Notre modèle hiérarchique se révèle adapté pour supporter des applications client/serveur physiquement distribuées, et apporte des avantages multiples en terme de fiabilité, d'efficacité et d'adaptativité. Dans le futur, nous pensons appliquer notre architecture au problème de navigation d'un usager distant géographiquement dans un magasin virtuel.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (192 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 181-192

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1999-155
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.