Caractérisation de l'extrémité 3' du gène MUC4 (gène d'apomucine humaine) : isoformes solubles et membranaires, approche des relations structure-fonction

par Nicolas Moniaux

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Jean-Pierre Aubert.

Soutenue en 1999

à Lille 1 .


  • Résumé

    Le gène de mucine humaine MUC4, localisé sur le chromosome 3 dans la région q29, est exprimé dans de nombreux épithéliums et constitue un marqueur de carcinomes. Nous avons étudié la structure de ce gène et montré que l'apomucine MUC4 est l'homologue humain de la sialomucine de rat SMC. Comme SMC, MUC4 a une structure modulaire composée de deux domaines, l'un de type mucine, MUC4 et l'autre contenant deux motifs de type EGF, un domaine hydrophobe potentiellement transmembranaire et une queue intracytoplasmique, MUC4[Béta]. MUC4 comme MUC1 et SMC appartiendrait donc au groupe des « mucin-like » dont les fonctions multiples dans la morphogenèse et le renouvellement des épithéliums ou dans la promotion des métastases seraient en rapport avec des propriétés d'adhérence. Le gène MUC4 code une famille d'isoformes comportant au moins 8 variants distincts, 5 formes solubles et 3 formes membranaires. Ces variants sont obtenus par un épissage alternatif complexe de l'extrémité 3’-terminale de l'ARNm de MUC4. Les formes solubles ne possèdent pas les domaines de type EGF. Un variant dénommé MUC4/Y semble, lui, être dépourvu du domaine de type mucine. Comme SMC qui chez le rat est le ligand de p185neu, MUC4 pourrait selon des travaux préliminaires se lier à ErbB2 et induire la prolifération des cellules de la lignée de cancer mammaire MCF7. Le gène MUC4 présente un polymorphisme complexe de type VNTR en rapport avec la présence d'au moins 4 séquences répétitives distinctes exonique et introniques. Leur rôle sur l'expression qualitative ou quantitative du gène MUC4 est étudié au laboratoire en rapport avec la susceptibilité au développement des pathologies des muqueuses.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (136 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 113-136

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1999-137
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.