Adsorption et photoréactivité du biphényle dans le volume poreux de zéolithes

par Isabelle Batonneau-Gener

Thèse de doctorat en Spectrochimie, molécules, solides, réactivité

Sous la direction de Claude Brémard.

Soutenue en 1999

à Lille 1 .


  • Résumé

    L'adsorption et la photoréactivité du biphényle dans le volume poreux de zéolithes faujasites et MFI ont été étudiées afin d'évaluer l'influence du milieu confine sur les processus photochimiques. Les techniques spectroscopiques (diffusion Raman et absorption UV-visible) et les méthodes de modélisation moléculaire ont permis de caractériser l'état fondamental du biphényle adsorbé dans le volume poreux de zéolithes non acides. Après adsorption sur la surface externe des cristallites, les molécules de biphényle pénètrent par les pores à l'intérieur de ces zéolithes. La diffusion et l'organisation des molécules au sein du volume poreux est lente dans les zéolithes à petits pores (MFI) ; les molécules apparaissent isolées les unes des autres.


  • Résumé

    Par contre, dans les faujasites, des pores plus larges facilitent une diffusion intercavité surtout à faible taux d'adsorption. L'augmentation du nombre de molécules entraîne une diminution de leur mobilité et leur association au sein d'une même cavité. L'excitation UV du biphényle adsorbé conduit à la formation d'intermédiaires caractérisés par absorption UV-visible transitoire par réflexion diffuse et diffusion Raman de résonance résolue dans le temps (à l'échelle nano-milliseconde). Les proportions et les durées de vie des espèces, état triplet, radical cation BP+, radical anion BP- et électron piégé sont fonction de la nature de la zéolithe et du taux de chargement. Certaines zéolithes MFI stabilisent BP+ et les paires électron-trou positif piégées par le réseau pendant plusieurs heures. La photoionisation du biphényle est le phénomène prédominant par rapport à la solution. Dans les faujasites, l'électron photoéjecté est piégé soit par les cations extra réseau sous forme Na 4 3 + pour les faibles taux de chargement soit par une molécule de biphényle sous forme BP- pour les forts taux. Une participation active de la zéolithe aux processus photochimiques et de transfert d'électrons a été démontrée dans tous les cas.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (232 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. à la suite de chaque chapitre

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1999-117
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.