Post-décharge de diazote en écoulement : diagnostics par spectroscopies d'émission et de diffusion Raman spontanée, incidences mécanistiques

par Dominique Blois

Thèse de doctorat en Spectrochimie, molécules, solides, réactivité

Sous la direction de Odile Dessaux et de Mohamed Barj.

Soutenue en 1999

à Lille 1 .


  • Résumé

    L'élaboration d'un dispositif permettant l'étude expérimentale simultanée par spectroscopies optique d'émission et Raman spontanée a permis de mener un diagnostic dans une post-décharge de diazote générée par deux cavités micro-ondes les plus semblables possibles, résonant à 433 et 2450 MHz. La présence, à basse pression, d'une réionisation du gaz en aval de la zone de décharge, hors champ électrique, appelée ionisation secondaire, modifie les profils de température cinétique du gaz et les concentrations des espèces présentes en post-décharge. Les températures rotationnelles des espèces émettrices ont été comparées entre elles, tant en décharge qu'en post-décharge, et les différences de valeurs obtenues discutées. Une méthode originale de détermination de température du gaz, utilisant les spectres Raman Stokes, est décrite. Les fonctions de distribution vibrationnelle expérimentales des espèces N2(X1[Sigma]g+) et N2(B3[Pi]g) sont établies, pour les premiers niveaux, dans la zone d'ionisation secondaire et la post-décharge lointaine. Une excitation vibrationnelle importante pour ces deux espèces est mise en évidence. La température de Treanor de l'espèce N2(X1[Sigma]g+) et la connaissance de la température cinétique du gaz ont permis de montrer que le profil d'énergie vibrationnelle moyenne par molécule N2(X1[Sigma]g+), calculée à l'aide du modèle de Gordiets modifié, passe par un maximum dans l'ionisation secondaire. Ce dernier coïncide avec la position pour laquelle les intensités des émissions caractéristiques de l'ionisation secondaire sont aussi maximales. Une interprétation de cette observation est proposée. Enfin, les origines de N2(B3[Pi]g) dans la zone d'ionisation secondaire et leurs implications sont discutées.

  • Titre traduit

    Flowing nitrogen post-discharge : diagnostics by optical emission and spontaneous Raman spectroscopies, discussion on reactive mechanisms


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (254 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 249-254

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1999-35
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.