Réduction des harmoniques haute fréquence générés par les convertisseurs statiques : méthode de la dérivée continue appliquée au contrôle du gradient de courant pendant les commutations

par Fabrice Reby

Thèse de doctorat en Génie électrique

Sous la direction de Robert Bausière.

Soutenue en 1999

à Lille 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    En électronique de puissance, les perturbations haute fréquence sont créées par les commutations des interrupteurs de puissance à semi-conducteur qui sont commandés à intervalles réguliers. Ces interrupteurs sont à l'origine de perturbations conduites en mode différentiel à travers les conducteurs du circuit de puissance, et de perturbations conduites en mode commun par couplage capacitif ou inductif. Les perturbations hautes fréquences se propagent également par rayonnement, et dépendent en grande partie de la forme d'onde du courant dans les conducteurs relies au noeud dont le potentiel est flottant dans les cellules de commutation. A l'heure actuelle, les problèmes de C. E. M. Sont résolus la plupart du temps en agissant sur les modes de couplage et les moyens de propagation : en diminuant les perturbations conduites par l'insertion d'un filtre en amont du circuit, et les perturbations rayonnées par un blindage. Une façon moins classique d'aborder ce problème est d'analyser l'origine des perturbations, pour tenter de les réduire en agissant au plus près de leur source. Le travail réalisé a consisté à étudier les améliorations que peut apporter une commande intelligente des interrupteurs dans la réduction des perturbations H. F. Pour cela, l'influence des gradients de courant sur les harmoniques H. F. Du courant a été analysée, ce qui a permis de mettre en évidence la corrélation entre les discontinuités dans la dérivée d'un signal et la loi de décroissance de son spectre. A partir de la, une méthode de commande intelligente des interrupteurs, baptisée méthode de la dérivée continue, a pu être développée et mise en oeuvre dans plusieurs applications utilisant différents types d'interrupteurs commandes : transistor bipolaire, transistor MOS, IGTB.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (207 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 203-207

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1999-271
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.