Étude spectroscopique et optique de phases liquides cristallines récentes en vue de leur caractérisation structurale

par Laurent Detre

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux

Sous la direction de Gilles Joly.

Soutenue en 1999

à Lille 1 .


  • Résumé

    Ce travail concerne les phases liquides cristallines récentes (TGBA, TGBC et SC*[Alpha]) dont la structure torsadée peut être modélisée par des empilements de lames biréfringentes. L'étude de la propagation de la lumière selon l'axe hélicoïdal des piles s'appuie sur la notion de vibrations itératives. L'introduction dans le calcul des paramètres connus pour les phases TGB permet de prévoir l'existence de bandes de réflexion sélective dans le visible. Malgré la mise en place d'un dispositif d'analyse spectrale nouveau, les raies réfléchies n'ont pu être détectées. En phase TGBA, le grand nombre de blocs par pas obtenu récemment sur des composés analogues aux nôtres rejette les raies hors de notre domaine spectral d'analyse. En phase TGBC, l'absence de raies confirme l'expulsion de la torsion dans les blocs proposée par Dozov ; les joints de grain n'introduisent qu'une modulation indétectable. Dans les phases TGB, la rupture périodique des couches smectiques assure une quasi-continuité de la rotation du directeur. Hors des bandes de réflexion sélective, les phénomènes anomaux observés en réflexion entre polars croisés ont été modélisés. La comparaison des spectres théoriques et expérimentaux fournit l'évolution qualitative du pas de torsion. La méthode des vibrations itératives a ensuite été utilisée pour interpréter les mesures de périodicité optique effectuées au laboratoire sur les phases SC*[Alpha]. Les pas de torsion sont très faibles, constitues de 4 à 8 couches smectiques ; l'angle azimutal entre couches consécutives varie fortement sur la plage de température SC*[Alpha] des composés étudiés. Ces résultats sont en accord avec le modèle de réorientation azimutale de Zeks et Cepic. L'utilisation du dispositif spectroscopique pour l'étude de composés trimères laisse pressentir l'existence d'une phase chirale modulée (SC*). Dans une autre série de composes antiferroélectriques, des phases nouvelles, isotropes anomales, ont été mises en évidence.

  • Titre traduit

    Optical and spectroscopic studies of recent liquid crystal phases


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (155 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 153-155

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1999-41
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.