Mise en évidence et étude expérimentale d'une bifurcation turbulente réductrice des bruits auto-entretenus dans les écoulements

par Alex Coiret

Thèse de doctorat en Génie civil

Sous la direction de René Henry.

Soutenue en 1999

à La Rochelle .


  • Résumé

    Le sujet est lié à l'interaction entre une onde acoustique et une surface fluide instable. Un processus d'auto-entretien peut se créer dans une cavité, aboutissant à la génération de bruits auto-entretenus, qui peuvent être intenses. L’objectif est la réduction des bruits de ce type créés par les écoulements. Le processus peut, qualitativement, être décrit en termes simples: un premier obstacle engendre un détachement de tourbillons. Ceux-ci, en venant frapper un deuxième obstacle à l'aval, engendrent des ondes acoustiques qui remontent l'écoulement. Ces ondes peuvent alors commander le détachement tourbillonnaire amont: une énergie, et donc une nuisance sonore considérable peut alors être engendrée par ce phénomène d'auto-entretien. La réduction de bruit est classiquement traitée, aux basses fréquences par des méthodes de contrôle actif, aux fréquences plus élevées par des méthodes passives (matériaux absorbants par exemple). Nous proposons une méthode alternative nouvelle qui utilise les propriétés aérodynamiques d'écoulements auxiliaires venant inhiber le processus de bouclage aéroacoustique. Le résultat le plus remarquable est la mise en évidence expérimentale d'un chemin stable d'une bifurcation turbulente qui a la propriété de réduire le niveau sonore des bruits auto entretenus dans un écoulement. Des modifications géométriques mineures et localisées sont utilisées, sans mettre en cause la fonction principale de l'installation. Les secteurs d'application concernés relèvent aussi bien du domaine du transport, des machines industrielles, que du domaine des faibles vitesses dans les ambiances habitables.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (223 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. I-V

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE-S 1999 COI
  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE-S 1999 COI
  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut universitaire de technologie. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE 1999 COI
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.