Etude de l'effet Stark dans les puits quantiques GaInsAs (P)/InP. : Application à la déflexion holographique de faisceau optiques autour de 1,µm.

par HERVE FOLLIOT

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de SLIMANE LOVALICHE.

Soutenue en 1999

à Rennes, INSA .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail de these porte sur l'etude de l'effet stark dans les multipuits quantiques (mpq) a base de gainasp sur inp et son application a la deflexion holographique de faisceaux optiques autour de 1. 5m pour la commutation optique en espace libre. Pour cette etude, un outil de simulation complet a ete realise. Dans un premier temps une methode de calcul des etats electroniques utilisant la methode k. P. Associee a l'approximation de la fonction enveloppe et la technique des differences finies, est presentee. L'influence des parametres de calcul est discutee. La methode utilisee permet d'inserer n'importe quel type de perturbation dependant de la position selon l'axe de croissance des puits quantiques (champ electrique, composition, contrainte). Les resultats du calcul d'electroabsorption comprenant les effets excitoniques permettent d'expliquer quantitativement les valeurs experimentales d'absorption optique, de taux d'extinction et du parametre de chirp de modulateurs optiques. Cette approche est ensuite appliquee a l'optimisation de modulateurs spatiaux de lumiere inseres en microcavite. Une comparaison avec les resultats anterieurs du laboratoire et ceux de la litterature permettent de discuter des performances attendues de ce type de composants (rendement de diffraction de estimes de 5 a 7%).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 180 p.
  • Annexes : 128 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut National des Sciences Appliquées. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.