Étude de diodes lasers pour des applications métrologiques de la rétro-injection optique

par Gregory Mourat

Thèse de doctorat en Électronique

Sous la direction de Marc Lescure.

Soutenue en 1999

à Toulouse, INPT .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Analysis of semiconductor laser for sensing applications using the self-mixing effect


  • Résumé

    Le phénomène de "self-mixing" (interférences à deux ondes dans le milieu actif d'une diode laser) est utilisé pour des applications métrologiques telles que la mesure de distance, de déplacement ou de vitesse. Dans ces dispositifs, une diode laser émet un faisceau en direction d'une cible. Une partie de l'onde lumineuse est réfléchie en direction du laser et perturbe la puissance d'émission. L'information métrologique recherchée est alors déterminée en traitant ces variations de puissance. Dans la première partie (ch. I à III), les limitations intrinsèques des interférences par self-mixing dues à la source laser sont étudiées. La seconde partie (ch. IV à VI) a pour objectif de déterminer les critères prépondérants au choix de la source laser à utiliser pour chaque application métrologique du self-mixing.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (167 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.162-167

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'électrotechnique, d'électronique, d'informatique, d'hydraulique et des télécommunications. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 99INPT049H/2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.