Optimisation d'un capteur optoélectronique de distance et de déplacement pour le contrôle non destructif

par Flore Gouaux

Thèse de doctorat en Électronique

Sous la direction de Marc Lescure.

Soutenue en 1999

à Toulouse, INPT .

  • Titre traduit

    Optimisation of laser sensors using the self-mixing effect for distance and displacement measurement


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nombre de systèmes utilisant des lasers ont déjà été proposés, mais une limitation réside dans le fasceau optique rétro-injecté par la cible dans la cavité active qui induit des variations de l'émission laser. Ce phénomène dit de self-mixing est considéré comme parasite en télécommunications par fibres optiques. Mais il a été montré que cette sensibilité du laser offrait des avantages en particulier pour la mesure de distance, de déplacements et de vitesse. De tels capteurs sans contact, auto-alignés et compacts, sont utilisés pour le contrôle dimensionnel, la vision 3D, la maintenance prédictive. De plus, l'emploi de ce phénomène dans les diodes lasers ainsi qu'un état de l'art des applications.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 144 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.137-142

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'électrotechnique, d'électronique, d'informatique, d'hydraulique et des télécommunications. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 99INPT048H/2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.