Vers une unification des différents paradigmes de la théorie de la décision : une approche basée sur les mesures non-additives et la théorie du mesurage

par François Modave

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Henri Prade.

Soutenue en 1999

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    La théorie du mesurage donne les fondements mathématiques permettant la comparaison des éléments d'un ensemble à l'aide d'une relation binaire. En particulier, elle fournit les hypothèses nécessaires et suffisantes pour qu'un ensemble muni d'un pré-ordre total admette une fonction à valeurs réelles préservant l'ordre. Par ailleurs, la théorie du mesurage présente des liens extrêmement forts avec la théorie de la décision, tant en ce qui concerne la décision dans l'incertain que la décision multicritère. Il se trouve que ces deux paradigmes de la décision présentent des similarités frappantes. Le but de cette thèse est d'exploiter de façon systématique et approfondie la parallélisme entre la décision dans l'incertain et décision multicritère, à l'aide de la théorie du mesurage. Tant en incertain qu'en multicritère, les modèles additifs (utilité espérée, modèles additifs d'agrégation de critères) constituent l'approche traditionnellement adoptée pour représenter les préférences. Toutefois, ces modèles ont montré leurs limites. Les mesures non-additives et les intégrales de Choquet et de Sugeno permettent d'affaiblir les hypothèses nécessaires à la représentation additive des préférences. Or, jusqu'à présent, les seuls résultats de représentation des préférences via des intégrales non-additives avaient été obtenus dans le cadre de l'incertain. Grâce au parallélisme formel entre les deux cadres de la décision, nous proposons des modèles non-additifs, quantitatifs et qualitatifs d'agrégation de critères. La théorie du mesurage s'avère alors essentielle pour compléter le parallélisme entre les deux paradigmes. Enfin, nous présentons une application concrète, dans le domaine des cosmétiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 153 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 147-153

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École nationale supérieure d'électrotechnique, d'électronique, d'informatique, d'hydraulique et des télécommunications. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 99INPT031H/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.