Modélisation des systèmes analogiques

par Marc Cousineau

Thèse de doctorat en Électronique

Sous la direction de Jacques Boucher.

Soutenue en 1999

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    La conception de circuits analogiques a recours à l'utilisation d'outils de simulation qui permettent de prévoir et de valider leur fonctionnement avant de procéder à des étapes de réalisation. Cependant, dès que la taille des circuits devient importante, ces outils ne permettent plus d'obtenir des résultats, soit parce que des problèmes de convergence sont rencontrés, soit parce que les temps de calcul deviennent prohibitifs. L'utilisation de modèles de fonctions analogiques permet de minimiser l'effort de calcul des simulateurs (donc de diminuer le temps de simulation), et de résoudre certains problèmes de convergence. Néanmoins, la précision sur les résultats obtenus est très fortement liée aux performances des modèles utilisés. L'objectif de cette thèse est donc d'explorer diverses approches pour réaliser des modèles performants de fonctions analogiques. Une première étape du travail a consisté à étudier une fonction analogique linéaire (Amplificateur Opérationnel) de topologie connue). Trois approches distinctes, reposant sur un découpage hiérarchique de la topologie de la fonction, ont été mises en œuvre. Les résultats obtenus ont permis d'effectuer des choix sur la méthode à retenir. Cette méthode a ensuite été mise en application sur une fonction analogique linéaire comportant un grand nombre de transistors (amplificateur d'instrumentation). Une deuxième étape a consisté à élaborer des modèles pour des fonctions analogiques non-linéaires (comparateur, échantillonneur bloqueur). Plusieurs attitudes de modélisation ont alors été essayées. Au terme de ces travaux, une méthodologie fiable pour la création de modèles performants de fonctions analogiques semble être apparue. Cette méthodologie repose alors sur le choix à réaliser entre deux approches de modélisation clairement définies (ce choix étant guidé par le besoin).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 238 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 213-216

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École nationale supérieure d'électrotechnique, d'électronique, d'informatique, d'hydraulique et des télécommunications. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 99INPT027H/1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MF-1999-COU
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.