Contrôle génétique de la régénération in vitro chez le tournesol (Helianthus annuus L. ) et identification des régions chromosomiqus impliquées

par Ericka Patricia Flores Berrios

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire et cellulaire végétale

Sous la direction de Ahmad Sarrafi.

Soutenue en 1999

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    L'objectif de cette etude est d'identifier les facteurs genetiques controlant la regeneration in vitro chez le tournesol. L'aptitude a la regeneration d'un ensemble de lignees recombinantes et leurs parents ( pac-2 et rha-266 ) a ete teste par : l'organogenese, l'embryogenese somatique et la culture de protoplastes. Le dispositif experimental un essai en blocs randomises avec trois repetitions. Une importante variabilite genetique a ete observee chez les lignees recombinantes pour tous les caracteres etudies. Une comparaison entre des meilleures lignees recombinantes (10%) et le meilleur parent present un gain genetique significatif. Le taux d'heritabilite, au sens strict, pour chaque parametre varie entre 40 et 70%. Le marquage moleculaire par aflp, effectue sur un ensemble de quatre-vingt-onze lignees recombinantes et leurs parents a permis de construire une carte genetique comprenant 18 groupes de liaison et 254 marqueurs. Des regions chromosomiques ayant un effet majeur sur l'organogenese, l'embryogenese somatique et la culture de protoplastes ont ete identifiees dans les groupes de liaison vii et ix. Chaque qtl represente une large part de la variance genetique, qui est superieur a 40%. Ce phenomene s'explique par la presence d'un seul locus affectant la totalite des caracteres ou par la presence de differents loci etroitement lies. Il est possible que ces regions comportent des genes impliques dans l'aptitude a la regeneration. La region limitee par les marqueurs catc15-gctt5 a un effet important sur la reponse a l'organogenese et a l'embryogenese somatique. Un gene majeur, implique dans la formation de bourgeons et dans l'initiation du developpement de cellules embryogenes, pourrait etre positionne dans cette region. Les qtls communs dans les groupes de liaison vii et ix sembleraient etre impliques dans le processus de la division cellulaire. Des analyses complementaires sont necessaires pour identifier les genes controlant l'aptitude a la regeneration chez le tournesol. L'integration de marqueurs supplementaires a la carte que nous proposons permettra de mieux preciser les regions identifiees et d'envisager le transfert de l'aptitude a la regeneration a des genotypes consideres comme recalcitrants.

  • Titre traduit

    Genetic control of in vitro regeneration in sunflower (Helianthus annuus L. ) and identification of quantitative trait loci (QTLs) involved


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 113 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 105-106

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure agronomique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1999INPT014A
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.