La maladie des taches noires du tournesol causée par Phoma macdonaldii Boerema L. : variabilité et mode d'infection de l'agent pathogène : étude génétique de la résistance du tournesol

par Ali Mohammad Roustaee

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Gérard Barrault.

Soutenue en 1999

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Notre travail a suivi deux objectifs principaux, l'une sur la variabilite et le mode d'infection de phoma macdonaldii et l'autre sur l'etude genetique du tournesol vis-a-vis de cette maladie. Les resultats suivants ressortent de cette etude : 1) les souches de l'agent pathogene presentent une forte variabilite phenotypique au niveau de la croissance, de la production et de la taille des pycnides ainsi que la germination des pycniospores. Une methode de contamination artificielle a ete developpee pour apprecier le niveau d'agressivite des souches ainsi que le comportement du tournesol vis-a-vis de cette maladie. Les souches du pathogene montrent une agressivite tres variable. Aucune correlation entre l'agressivite des souches et les caracteres phenotypiques etudiees n'est observee. 2) l'etude du mode d'infection montre que, les spores sont entourees par une couche mucilagineuse de nature polysaccharidique qui joue un role important dans l'adhesion de l'agent pathogene a la surface de l'hote. Ce champignon developpe un coin d'infection qui perfore la cuticule, et penetre directement dans la plante par la cuticule et/ou par les stomates. Apres avoir traverse la cuticule il forme des hyphes subcuticulaires. 3) l'etude genetique montre une grande variabilite au niveau de la resistance entre les genotypes. Nous avons observe le phenomene d'heterosis ainsi qu'un effet nucleo-cytoplasmique sur la resistance du tournesol a cette maladie. Notre etude sur l'aptitude generale a la combinaison des differents genotypes du tournesol, montre que ces valeurs sont significative (positive ou negative). Ce qui prouve l'importance des effets additifs des genes dans le controle de la resistance. L'aptitude specifique a la combinaison de certains hybrides f1 est significative. Ce qui prouve l'existence de l'effet dominant et ou dominant incomplet de genes pour le controle de la resistance a cette maladie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : IV-132 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 109-123

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure agronomique. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1999INPT013A
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.