Récupération des métaux dans les catalyseurs usés

par Anna Regina Feitosa De Britto

Thèse de doctorat en Génie des procédés

Sous la direction de Germain Lacoste.

Soutenue en 1999

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Parmi les nombreux problemes de pollution, un des plus preoccupants concerne la pollution metallique provenant de divers rejets industriels. Ce travail propose un procede de recuperation des metaux presents dans des catalyseurs uses de reformage (nickel) et de conversion (cuivre et zinc). L'influence sur la solubilisation des parametres tels que la temperature, la concentration de l'acide et le rapport masse de catalyseur par volume d'acide est etudiee. Les conditions optimales sont determinees. En ce qui concerne les catalyseurs de conversion, la solubilisation est aisement atteinte. Une relation de minimisation du volume d'acide pour solubiliser une masse de catalyseur est definie. Pour les catalyseurs type nickel, les roles principaux de la temperature et de la concentration de l'acide sont observes. La cinetique de solubilisation suit une equation de vitesse d'ordre 1 par rapport a la teneur en nickel. Une relation type arrhenius est proposee. Lors de la recuperation electrochimique, le cuivre et zinc sont recuperes par electrodeposition, alors que le nickel est elimine par electroprecipitation. Les conditions operatoires determinees permettent le dimensionnement d'un procede global pour la recuperation des metaux de ces catalyseurs.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (128 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bilbiogr. 3p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Service de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG 1999 BRI
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.