Extraction liquide-liquide à deux phases aqueuses : systèmes phénol tensio-actifs polyéthoxylés

par Eduardo Lins de Barros Neto

Thèse de doctorat en Génie des procédés

Sous la direction de Jean-Paul Canselier.

Soutenue en 1999

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Les agents de surface jouent un rôle important dans les différents procédés d'extraction liquide-liquide par solvant. Cependant, si l'on veut éviter l'emploi de solvants organiques, il est intéressant de mettre à profit l'existence dans le diagramme de phases des systèmes H2O-tensio-actif non ionique polyéthoxylé, d'une courbe de démixion à point critique inférieur. Par simple élévation de la température au-dessus du point de trouble de la solution, un soluté hydrophobe ou amphiphile, à révupérer ou à éliminer d'une phase aqueuse, se concentre par solubilisation dans la phase micellaire la plus riche en tensio-actif (coacervat). Ce travail montre la faisabilité d'un procédé d'extraction du phénol par coarcervat, à l'aide de différents TA polyéthoxylés. On rappelle d'abord les propriétés des TA non ioniques et passe en revue les processus d'extraction L-L sans solvant organique. Le phénol soluté étant choisi comme polluant, différentes techniques de séparation et de destruction de ce soluté sont présentées. Les diagrammes de phases partiels de systèmes binaires eau/TA en fonction de la température sont tracés, ainsi que des diagrammes isothermes de systèmes ternaires eau/TA/phénol. L'efficacité d'une étape d'extraction est évaluée par quatre paramètres : le pourcentage de phénol extrait, les concentrations résiduelles en phénol et en TA dans le raffinat et les proportions volumiques des phases. Tous ces résultats sont présentés après lissage sous forme de courbes d'isoréponse. Les meilleures performances sont obtenues avec le Triton X114. Les équilibres entre phases et le partage du soluté sont bien représentés par un modèle de pseudophases. A partir d'une étude sur la séparation des phases, plusieurs types de procédés continus sont mis en oeuvre : le montage permettant un échauffement suivi d'une décantation donne des résultats prometteurs. La réextraction du phénol avec récupération du coacervat est effectuée par addition de chaux puis d'acide oxalique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (217 p.)
  • Notes : Thèse confidentielle jusqu'en avril 2005
  • Annexes : Bibliogr. p.193-198

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Service de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG 1999 NET
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.