Approche multimarqueurs chez le ver Eisenia Fetida Andrei : un modèle pour l'évaluation de l'écotoxicité des substances chimiques et la surveillance des sols contaminés

par Marine Saint-Denis

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Jean-François Narbonne.

Soutenue en 1999

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Nous avons caracterise chez le ver eisenia fetida andrei (e. F. A. ) differents marqueurs impliques dans les mecanismes de protection antioxydante. Apres avoir compare les methodes normalisees de contamination des vers, nous avons expose e. F. A. Avec la methode du sol artificiel a differents composes modeles (le benzo(a)pyrene, le carbaryl, le phenoclor dp6 et le plomb) seuls ou en melange. L'effet de ces xenobiotiques a ete evalue a des doses croissantes pour plusieurs durees d'exposition sur le systeme de biotransformation, les adduits a l'adn, les mecanismes de stress oxydant et la neurotoxicite. Une etude sur un site industriel a acheve ce travail. Nos resultats montrent que la dose de ces polluants (seuls ou en melange) et la duree d'exposition des vers affectent certains des parametres biochimiques et moleculaires mesures. L'approche statistique realisee sur l'ensemble des biomarqueurs, en particulier les analyses discriminantes, souligne la sensibilite et la precocite des reponses. L'effet des melanges a mis en evidence l'existence de phenomenes d'interactions (synergisme ou antogonisme) entre les composes. Ce travail n'a pu demontrer la specificite des biomarqueurs, hormis l'inhibition de l'activite acetylcholinesterase par les carbamates. L'etude de terrain a valide l'utilisation du ver dans des conditions environnementales pour des sites faiblement contamines par des metaux. En conclusion, l'espece e. F. A. Et une approche multimarqueur peuvent etre utilises, avec une etude statistique appropriee, soit pour des essais subletaux en laboratoire, soit pour la surveillance de la contamination ou de la remediation des sols.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 275 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 220-252

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure agronomique. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1999INPT003A
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.