Elimination des métaux lourds présents dans les boues

par Kejvalee Pruksathorn

Thèse de doctorat en Génie des procédés

Sous la direction de Patrick Duverneuil.

Soutenue en 1999

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Parmi les nombreux problemes de pollution, un des plus preoccupants concerne la pollution par les metaux lourds contenus dans diverses rejets industriels ou domestiques. Ce travail propose un procede de recuperation des metaux presents dans les boues biologiques et physico-chimiques. Il comprend une etape de lixiviation acide des boues suivie d'une recuperation electrochimique des metaux. Dans un premier temps, les cinetiques de piegeage des metaux par les boues activees dans un traitement biologique a moyenne charge sont etudiees. Durant cette etape preliminaire du procede, il est observe que les boues piegent mieux le chrome et le cuivre que le nickel. Les conditions operatoires optimales sont determinees pour chaque etape du procede. Les boues sont lixiviees suivant un procede a contre-courant. Quelque soit le type de boues, les metaux sont mieux solubilises par l'acide sulfurique que par les autres acides. Lors de la deuxieme etape du procede, le cuivre est recupere par electrodeposition, alors que le nickel et le chrome sont elimines par electrocoagulation dans un reacteur a compartiments cathodique et anodique separes. La solution d'acide est regeneree durant cette etape et est reutilisee dans l'etape de lixiviation. Ce recyclage de la solution de lixiviation permet de reduire le cout de traitement des boues. En fin de traitement, certaines boues qui contiennent encore du chrome, peuvent etre dirigees vers un centre de stockage. En effet, ces boues sont conformes aux tests de caracterisation des dechets avant mise en stockage. La derniere partie de notre travail concerne le dimensionnement du procede propose.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (203 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 5 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Service de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG 1999 PRU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.