Étude expérimentale de la dispersion de polluants en présence d'obstacles

par Fabienne Grazzini

Thèse de doctorat en Physique et chimie de l'environnement

Sous la direction de Jacques George.

Soutenue en 1999

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Nous étudions la dispersion d'un polluant rejeté à proximité d'obstacles placés dans une couche limite atmosphérique neutre reproduite dans un canal hydraulique. Pour recréer un tel écoulement, nous avons adapté une méthode développée pour les souffleries, et nous obtenons ainsi une couche limite périurbaine. Après validation de ce moyen d'essai, nous nous intéressons aux modifications du champ dynamique induites par un cube, puis par trois cubes, afin de caractériser les interactions de leurs sillages et des différentes échelles de turbulence mises en jeu. Des mesures de concentration d'un traceur, supposé passif et émis à proximité des cubes, sont faites par fluorescence induite par plan laser (PLIF). En nous appuyant sur l'analyse des champs de vitesse, nous montrons, pour deux positions de la source et deux configurations des cubes, que le polluant présente une forte anisotropie dans sa dispersion, et qui est étroitement liée aux vitesses moyennes et turbulentes proches du point d'émission.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 145 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.141-145

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'électrotechnique, d'électronique, d'informatique, d'hydraulique et des télécommunications. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 99INPT001H/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.