Athapascan-0 : exploitation de la multiprogrammation légère sur grappes de multiprocesseurs

par Alexandre Da Silva Carissimi

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Jacques Briat et de Brigitte Plateau.

Soutenue en 1999

à l'INP Grenoble .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'accroissement d'efficacité des réseaux d'interconnexion et la vulgarisation des machines multiprocesseurs permettent la réalisation de machines parallèles à mémoire distribuée de faible coût : les grappes de multiprocesseurs. Elles nécessitent l'exploitation à la fois du parallélisme à grain fin, interne à un multiprocesseur offert par la multiprogrammation légère, et du parallélisme à gros grain entre les différents multiprocesseurs. L'exploitation simultanée de ces deux types de parallélisme exige une méthode de communication entre les processus légers qui ne partagent pas le même espace d'adressage. Le travail de cette thèse porte sur le problème de l'intégration de la multiprogrammation légère et des communications sur grappes de multiprocesseurs symétriques (SMP). Il porte plus précisément sur l'évaluation et le réglage du noyau exécutif ATHAPASCAN-0 sur ce type d'architecture. ATHAPASCAN-0 est un noyau exécutif, portable, développé au sein du projet APACHE (CNRS-INPG-INRIA-UJF), qui combine la multiprogrammation légère et la communication par échange de messages. La portabilité est assurée par une organisation en couches basées sur les standards POSIX threads et MPI largement répandus. ATHAPASCAN-0 étend le modèle de réseau statique de processus «lourds» communicants tel que MPI, PVM, etc, à celui d'un réseau dynamique de processus légers communicants. La technique de base est la multiprogrammation légère des communications et des calculs. La progression des communications exige la scrutation de l'état du réseau et l'enchaînement des opérations de transferts. L'efficacité repose sur la minimisation de ces opérations. De plus, l'emploi de multiprocesseurs ajoute des problèmes spécifiques dus à l'apparition d'un parallélisme réel entre calcul et communication. Ces problèmes sont présentés et des solutions sont proposées pour l'environnement ATHAPASCAN-0. Ces solutions sont évaluées sur des grappes de multiprocesseurs


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (216 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 203-216

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Moyens Informatiques et Multimédia. Information.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : IMAG-1999-CAR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.