Une approche de formalisation d'un processus de benchmarking coopératif

par Gülçin Büyüközkan

Thèse de doctorat en Génie industriel

Sous la direction de Alain Haurat et de Muhittin Oral.

Soutenue en 1999

à Grenoble INPG , en partenariat avec Laboratoire de logiciels pour la productique (Annecy) (laboratoire) .


  • Résumé

    Les travaux présentés dans cette thèse portent sur l'amélioration de la performance industrielle par la mise en œuvre d'un processus de benchmarking. S'il existe un certain consensus sur la finalité du benchmarking qui consiste à se comparer avec d'autres et à tirer partie de ce que d'autres savent faire, il n'en demeure pas moins vrai qu'il existe de nombreuses confusions sur la portée, l'objectif et la manière de conduire cette démarche. Le premier objectif de ces travaux est donc de présenter un état de l'existant dans le domaine du benchmarking, et en particulier, de montrer les différents stades d'évolution par lequel est passé ce concept depuis son apparition dans le monde industriel au début des années 80. La plupart des benchmarkings actuellement pratiqués se fait généralement en direction des concurrents directs ou vers les entreprises reconnues comme leaders dans leur métier, et donc dans un contexte où les différentes entreprises impliquées sont peu, voire pas, enclines à faire partager leurs connaissances. L'étude qui est proposée met en avant l'intérêt d'un benchmarking privilégiant une approche coopérative des partenaires. Sans prétendre à l'exhaustivité, et en s'appuyant sur quelques résultats de la théorie des jeux, la thèse décrit quelques-unes des conditions susceptibles de favoriser l'apparition et le maintien de cette coopération. Les entreprises qui se lancent dans la mise en œuvre d'un processus de benchmarking, n'ont à leur disposition qu'un nombre limité d'outils et de méthodes spécifiquement dédiés au benchmarking. Certes, il existe des outils pouvant être utilisés pour certaines étapes du processus de benchmarking, mais leur hétérogénéité interdit souvent de les associer pour couvrir l'ensemble des étapes de ce processus. La thèse propose donc un ensemble de méthodes et d'outils aidant à la mise en œuvre d'un processus de benchmarking de type coopératif et couvrant de manière cohérente l'ensemble des étapes de ce processus.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (176 p.)
  • Annexes : Bibliogr. (316 ref.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc. Bibliothèque du Laboratoire d'informatique, Systèmes, Traitement de l'information et de la connaissance (LISTIC).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T L1999/145
  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1999INPG0145
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.