Asservissement visuel à partir de droites et auto-étalonnage pince-caméra

par Nicolas Andreff

Thèse de doctorat en Imagerie, vision, robotique

Sous la direction de Bernard Espiau et de Radu Horaud.

Soutenue en 1999

à Grenoble INPG , dans le cadre de Ecole doctorale mathématiques et informatique (Grenoble) , en partenariat avec Laboratoire d’informatique graphique, vision et robotique (Grenoble) (laboratoire) .

Le président du jury était Marie-Paule Cani.


  • Résumé

    L'utilisation de droites en asservissement visuel pose, contrairement au cas des points, un problème de représentation. Nous y avons répondu en nous basant sur les coordonnées de Plücker d'une droite, ce qui nous a permis d'introduire la notion d'alignement en coordonnées de Plücker binormées. Grâce à ces dernières, nous avons défini deux lois de commande voisines qui réalisent le nouvel alignement ; sont explicites et partiellement découplées entre rotation et translation ; mélangent informations 2D et 3D ; et enfin, ne nécessitent pas d'estimation de profondeur. Nous avons exhibé des résultats de convergence de ces lois et caractérisé leurs singularités. Nous avons ensuite appliqué ces lois au positionnement d'une caméra face à un trièdre orthogonal. Cette configuration ne permet pas d'observer la profondeur. Pour compenser ce manque, nous avons adjoint un pointeur laser non étalonné à la caméra. En reformulant le problème d'étalonnage pince-caméra par un système purement linéaire, nous avons produit une analyse algébrique du système et une classification des mouvements d'étalonnage. Les procédures classiques sont contraignantes puisqu'elles nécessitent l'observation d'une mire et/ou l'interruption de la tâche effectuée par le robot. Afin de lever ces contraintes, nous avons adapté notre méthode linéaire pour proposer une méthode d'auto-étalonnage, qui se passe de mire, et une méthode d'étalonnage en ligne, qui n'interrompt pas la tâche

  • Titre traduit

    Visual servoing from lines and hand-eye self-calibration


  • Résumé

    Using lines in visual servoing yields, contrarily to the case of points, a representation choice. We solved it with the use of Plücker coordinates of a line. This allowed us to introduce the notion of binormalized Plücker coordinates alignment of lines. Using the latter coordinates, we derive two similar control laws that realize the new alignment, are explicit and partially decoupled in rotation and translation, mix 2D and 3D information, and finally do not require any depth estimation. We obtained convergence results for these laws and characterized their singularities. Then, we applied these laws to the positioning of a camera with respect to an orthognal trihedron. As this configuration is depth invariant, we added an uncalibrated laser beam to the camera. With a new, entirely linear formulation of the hand-eye calibration paradigm, we produced an algebraic analysis and a classification of the calibration motions. The classical procedures require the use of a calibration block and/or to interrupt the robot task. To release these constraints, we adapted our linear formulation to form a self-calibration scheme, which gets rid of the calibration block, and an on-line calibration method, which does not interrupt the task

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (200 p.)
  • Annexes : 158 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Moyens Informatiques et Multimédia. Information.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I.2-AND

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MF-1999-AND
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.