Ferrites nizncu a basse temperature de frittage pour composants h-vhf integres

par JEROME AGERON

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Henri Vincent.

Soutenue en 1999

à l'INP GRENOBLE .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'ajout d'oxyde de cuivre dans les ferrites spinelles nizn permet d'en diminuer les temperatures de formation. On parvient ainsi a diminuer les temperatures de chamottage et de frittage d'environ 300\c. Nous avons montre que l'oxyde de cuivre n'a pas un role de fondant mais qu'il permet l'acceleration des mecanismes de diffusion qui sont a l'origine de la formation de la phase et de la densification. L'optimisation de la composition chimique et des conditions de preparation (broyage, chamottage et frittage) conduit a des microstructures fines, homogenes et denses. Les substitutions par le cobalt diminuent les pertes magnetiques a faible et forte amplitude. Cet effet est attribue a l'anisotropie magnetique induite par les ions cobalt qui bloque les parois de domaines et supprime les pertes associees. Une reduction des pertes totales d'un facteur 5 peut ainsi etre obtenue par rapport a l'etat de l'art pour des frequences de fonctionnement comprises entre 1 et 2 mhz et des inductions inferieures a 25 mt. La resistivite electrique des ferrites nizncu substitues par le cobalt est elevee ( 10 8. M) et les pertes dielectriques sont faibles (tg 10 3 entre 1 mhz et 100 mhz). Ceci est attribue a des resistivites intrinseques des grains importantes associees a des microstructures fines et des densites elevees. Grace a l'abaissement des temperatures de frittage, il est possible de cofritter ces ferrites avec de l'argent pour realiser des composants inductifs integres (micro-inductances, ) presentant des performances optimales (coefficient de surtension eleve ou puissance volumique transmise importante).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 161 p.
  • Annexes : 91 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.