La vie et l'œuvre d'Ogata Kenzan (1663-1743)

par Yasuko Ôno-Descombes

Thèse de doctorat en Études japonaises

Sous la direction de François Macé.

Soutenue en 1999

à Paris, INALCO .


  • Résumé

    Ogata Kenzan (1663-1743), artiste appartenant à la lignée de l'école Rinpa, et qui est à bien des égards un représentant de la culture de l'époque Genroku, est célèbre surtout pour ses poteries. Il a fait aussi dans la deuxième moitié de sa vie des peintures. Ses œuvres sont souvent chargées d'inscriptions poétiques sui révèlent sa qualité de lettré. En fait, Kenzan n'était pas un simple potier : il s'est déclaré toute sa vie "potier-ermite". Inspiré par la méthode iconologique de lecture des œuvres d'art , notre travail essaie d'éclaircir cette dimension esthétique de l'œuvre et de la vie même de Kenzan. D'abord, nous rassemblons les données biographiques essentielles. Ensuite, en nous appuyant sur des textes rédigés par Kenzan lui-même, nous cherchons à comprendre les périodes de retraite érémitique de sa vie. A partir de là, nous étudions les notions d'"ermite séculier" et de mode de vie "furyû". Enfin, en analysant ses œuvres plastiques, nous montrons comment ses œuvres peuvent être classées selon deux modes d'expression : le style japonais et le style chinois. Ainsi, notre travail a un aspect qui relève des études japonaises (l'univers culturel de Kenzan) et un aspect qui relève du comparatisme ou, si l'on veut, de la théorie de l'art (comment appliquer les concepts d'artiste, d'artisan, de style individuel ou d'art décoratif à une œuvre comme celle de Kenzan dans le contexte qui est le sien ?) En appendice, nous donnons les informations nécessaires à l'identification des œuvres mentionnées, les photocopies des reproductions et le texte japonais des documents cités.

  • Titre traduit

    ˜ œOgata Kenzan, the potter-hermit


  • Résumé

    Ogata Kenzan (1663-1743) belongs to the tradition of the Rinpa school. Famous for his ceramics, he was also a painter and a man versed in classical poetry and belles-lettres. Indeed, during his whole life, he described himself as a "potter-hermit". First, we gather the facts about Kenzan's biography. Second , using the writings of Kenzan himself as a primary source, we try to address the question of Kenzan's motivation in shaping his life according to the model of an hermit. Then, we try to elucidate such Japanese ideas as the notion of the "secular hermit" and the "furyû". A third part is devoted to the plastic works of Kenzan. Our research is intended as a contribution to Japanese studies (Kenzan's cultural world), to the history of Japanese art (Kenzan's works) and to a comparative theory of art (which is needed in order to apply to the world and works of Kenzan).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (502 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 373-386

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.230
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.231
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.230
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.231
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.