Le modèle kémaliste : une réponse opérationnelle à l'échec relatif du développement en Afrique subsaharienne? Application au Burkina Faso

par Bernard François

Thèse de doctorat en Langues, civilisations et sociétés

Sous la direction de Philippe Decraene.

Soutenue en 1999

à Paris, INALCO .


  • Résumé

    L'Afrique subsaharienne pourrait tirer de l'analyse d'un "modèle kémaliste", qui s'est exprimée sur un empire ottoman assimilable à un État sous-développé, des pistes de réflexion quant à son propre développement. L'analyse des révolutions structurelles et des dérives engendrées par ce modèle original peuvent être riches d'enseignements pour l'Afrique subsaharienne qui fait face à un développement "orthodoxe" en situation d'échec relatif avéré depuis trois décennies ! Ces enseignements sont-ils adaptables aux pays de la zone et serait-ce souhaitable pour eux ? Une première partie dresse le bilan politique, économique et socioculturel "noir et gris" d'une Afrique subsaharienne contemporaine ainsi que de ses relations historiques avec son Nord "naturel", l'Europe, dans le cadre des relations bilatérales et multilatérales. Nous nous attachons à examiner ensuite les conditions de l'émergence des principes directeurs de ce que nous appelons le "modèle kémaliste", de ses succès et de ses dérives successives. Une troisième partie nous permet de répondre à la question sur l'adaptabilité d'un modèle comme le kémalisme à un pays d'Afrique subsaharienne, en l'occurrence le Burkina Faso, dont la démarche originale et les réalisation révolutionnaires ne sont pas sans rappeler celles mises en œuvre par le mouvement kémaliste originel. Face à l'échec des modèles orthodoxes de développement et aux risques liés à l'émergence d'un Islam intégriste, la Turquie post Atatürk ne pourrait-elle pas apparaître aux pays de la zone comme partenaire et comme modèle comportemental, grâce à certaines proximités socioculturelles et d'un vécu proche dont elle peut se prévaloir ? Il est temps d'initier une dynamique de collaboration entre le monde africain et le monde turcophone qui se construisent devant nous !

  • Titre traduit

    The Kemalist model : an efficient answer for Subsaharian Africa facing its relative development failure ? Application to Burkina Faso


  • Résumé

    Sub-Saharan Africa could take advantage for its own economical development, of the analysis of the "Kemalist model" which had proved its efficiency in the transformation of an under developped Ottoman empire. The analysis of structural revolutions and Kemalist model deviations could be full of lessons for an Africa which faces from 30 years, a "classical" relative development failure. These lessons could be adaptable to Sub-Saharan Africa and would they welcome ? The political, economical and socio-cultural "black and grey" assessment of Sub-Saharan Africa situation is presented in the first part with a recall of the bilateral and multilateral relationships with its "natural" north, Europe. We examine in a second part the Kemalist models birth and growth, from its beginning to its present interpretation. We answer in the third part, to the following question : could this Kemalist model" be applicable in a Sub-Saharan country as Burkina Faso, which developed an original and revolutionary way near the Kemalist's one ? The post Kemalist Turkey, facing the unsuccessful "classical" development theories from ages and the potential risks of Islamic fundamentalism, could appear as a partner thanks to various socio-cultural and behavioural similarities. It is time to initiate a new partnership between the African and the Turkish world which both actually construct themselves now.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (848 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 817-838

Où se trouve cette thèse ?