Pouvoir militaire et pouvoir politique en Russie : l'intégration du Ministère de la défense dans l'Etat russe, 1992-1996

par Françoise Daucé

Thèse de doctorat en Science politique. Étude comparée de la transition démocratique dans l'Europe post-communiste

Sous la direction de Michel Lesage.

Soutenue en 1999

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    A la suite de la disparition de l'URSS, la Russie hérite de la majeure partie de l'armée soviétique. Au-delà des problèmes techniques de gestion, de rapatriement et d'organisation de ces troupes, la question militaire est intimement liée à une réflexion sur l'état et sur le nouveau régime politique russe. La création du Ministère de la défense, en mars 1992, marque l'accession de la Russie au statut d'Etat à part entière, détenteur du monopole de la violence légitime sur le territoire de l'ancienne RSFSR et de la puissance nucléaire sur la scène internationale. Elle s'accompagne aussi d'une lutte pour le contrôle de la direction militaire qui contribue à façonner le visage du régime politique. Les pouvoirs exécutif et législatif s'affrontent pour capter la ressource politique que constitue l'armée. Cet affrontement se conclut par un renforcement du pouvoir de l'exécutif sur le Ministère de la défense et contribue à la mise en place d'un régime présidentiel en Russie. Face à ces interactions, le Ministère de la défense n'est pas passif. Il défend ses intérêts et élabore ses propres stratégies politiques au sein de l'Etat. Afin de conserver son autorité sur ses troupes, il relaie leurs demandes au sein du pouvoir central et participe à l'élaboration de la politique militaire. Il mène une activité de groupe de pression au sein de l'Etat même et demande une augmentation des budgets qui lui sont attribués. Ainsi, en Russie, le Ministère de la défense constitue à la fois une ressource politique pour les dirigeants en place et un coût économique et social pour l'Etat. De ce dualisme naissent des pratiques politiques nouvelles. Incapables de répondre aux demandes des militaires, l'Etat et le gouvernement sont contraints de renoncer à leur contrôle total sur les forces en armes. Des mécanismes de partage des pouvoirs sur l'armée entre l'Etat, la société et les pouvoirs régionaux se mettent en place. Les militaires se désectorisent et investissent la scène politique russe pour y défendre leurs intérêts. Ils nouent des contacts avec les mouvements associatifs et avec la société. De leur coté, les pouvoirs régionaux utilisent la question militaire dans le cadre du marchandage de leurs compétences avec le centre. Les interactions autour de l'armée contribuent ainsi à la transformation institutionnelle et politique de la Russie post-communiste.

  • Titre traduit

    Military and political powers in Russia : the integration of the Ministry of Defense in the Russian state (1992-1996)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (585-IX f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 428-1
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 428-2
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre d'études slaves. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Ms 481 (1)
  • Bibliothèque : Centre d'études slaves. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Ms 481 (2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1501-1999-6
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.