Analyse des structures prosodiques des dialectes et de l'italien régional parlés dans le Salento (Italie) : approche linguistique et instrumentale

par Antonio Romano

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Michel Contini et de Giovan Battista Mancarella.

Soutenue en 1999

à Grenoble 3 .


  • Résumé

    Les modalités de structuration prosodique des unités accentuelles et des phrases peuvent changer significativement d'une variété linguistique a l'autre. Dans une perspective d'analyse descriptive de variétés locales, cette thèse étudie l'homogénéité géoprosodique des parlers de la péninsule salentine mais souligne un usage différencie de certains schémas intonatifs. A partir de l'analyse d'un corpus expérimental et de productions spontanées recueillies lors de nombreuses enquêtes sur le terrain, la prise en compte progressive d'éléments de structuration met en relief la présence d'une variabilité géolinguistique pouvant remettre en question les considérations que l'on adopte habituellement dans les études sur des échelles géographiques macroscopiques. La diffusion de solutions intonatives différentes et leur persistance conditionnée dans l'italien régional apporte un complément aux théories de l'évolution et de la différenciation des dialectes de cette aire. Elle permet de porter un regard nouveau sur les dynamiques socio linguistiques actives dans l'interaction entre dialecte et italien et propose des éléments de réflexion sur le changement prosodique et la résistivité de certains traits, juges parmi les plus stables d'une langue. L'étude des structures intonatives de phrases affirmatives et interrogatives met en évidence l'importance de quelques traits contribuant à la détermination de deux sous-systèmes géoprosodiques principaux. L'originalité de l'approche repose sur le recours à une méthode quantitative pour la comparaison prosodique de codes linguistiques dans des situations de pseudo-bilinguisme. Plus de 2000 réalisations des locuteurs de deux variétés sont étudiées pour vérifier la persistance des éléments de différenciation détectés dans des conditions diverses (passage d'un code a l'autre, d'un registre a l'autre, d'un style a l'autre et en fonction de l'organisation du contenu informatif des phrases et de différentes hiérarchies syntaxiques et énonciatives).

  • Titre traduit

    Analysis of the prosodic structures of the dialects and the regional Italian spoken in the Salento (Italy) : a linguistic and instrumental approach


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (585 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 252-273

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 205143/1999/24/1-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.