Prédisposition et normativité dans le jugement social

par Zai͏̈a Bekaddour

Thèse de doctorat en Psychologie sociale

Sous la direction de Jean-Léon Beauvois.


  • Résumé

    Les caracteres precoce et quasi inevitable des notions de predisposition et de normativite ont conduit a concevoir leur importance dans le developpement cognitif et social de l'homme et a les prendre en consideration dans un domaine d'etude de la psychologie sociale, celui des jugements interpersonnels. La presente these a pour objectif d'analyser la position respective des notions de predisposition et de normativite dans le jugement interpersonnel, a partir de l'etude du fonctionnement de certaines categories elementaires. Successivement, les categories antinomiques evaluative/descriptive, positive/negative et oui/non ont ete abordees. L'analyse de la premiere categorie est inseree dans un programme de recherche dans lequel nous avons teste une idee essentielle de la theorie de la norme d'intemalite, a savoir que l'intemalite predispose au traitement evaluatif des informations. Comme beauvois et dubois (1991), nous avons trouve que l'idee de depart ne fonctionne pas dans le registre des connotations negatives. Ce resultat nous a conduits a supposer que les personnes << internes >>, tout comme les personnes << externes >>, etaient portees vers le traitement des informations les moins negatives. Nous avons donc ete amenes a considerer que la categorie << evaluatif/descriptif >> etait limitee dans son fonctionnement par une opposition encore plus elementaire, l'opposition << positif/negatif>>. Les personnes sont orientees de maniere generique vers les aspects positifs des objets (matlin et stang, 1978). Nous avons avance que cette tendance n'a pas la specificite d'un biais comme ceux que decrit l'approche cognitive, elle ne permet pas non plus de renforcement positif comme le voudrait la motivation, elle n'est a la base qu'une sorte de predisposition a prendre en consideration les aspects positifs des objets et des evenements. Cette predisposition generale, si elle est investie par l'utilite sociale, elle permet alors la formation d'un concept normatif. Cette predisposition a la positivite, nous en avons complete l'analyse a l'aide d'une opposition encore plus elementaire que le << positif/negatif>>, l'opposition << oui/non >>. Au niveau meme de notre maniere de traiter des enonces, nous serions orientes vers l'assertion (clark et chase, 1972 ; gilbert, krull et malone, 1990). Il restait a savoir si cette predisposition a l'assertion etait investie, elle aussi, par le fon


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 231 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 205143/1999/31
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.