Optimisation, analyse et modelisation de la coercitivite dans les materiaux magnetiques durs nanocomposites r 2mt 1 4b/fe 3b

par STEPHANE DAVID

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Dominique Givord.

Soutenue en 1999

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les systemes magnetiques nanocomposites offrent une alternative prometteuse dans la quete de materiaux pour aimants permanents a forte remanence. Ces systemes sont formes d'un melange de nanocristallites d'une phase magnetique dure (r 2mt 1 4b), en association avec une phase plus douce (fe 3b majoritaire) ; les cristallites des diverses phases sont couples par l'echange. Le present travail s'inscrit dans une collaboration europeenne, dont l'objectif federateur etait d'ameliorer la coercitivite des nanocomposites, pour les viabiliser sur le marche des aimants permanents a cout modere. Notre contribution comprend deux aspect principaux : (i) l'optimisation de la coercitivite a partir d'une composition de reference, en etudiant l'influence d'un eventail de substitutifs, d'additifs et de parametres d'elaboration, sur la microstructure et les proprietes magnetiques ; (ii) l'etude des processus d'aimantation, afin de mieux comprendre la relation entre nanostructure et mecanismes de coercitivite. Les echantillons ont ete prepares par trempe rapide, suivie d'un traitement thermique de devitrification, afin de controler la nanostructure et optimiser les proprietes magnetiques. Nous avons observe une relation directe entre les traits structuraux et les proprietes magnetiques : les meilleurs echantillons presentent une nanostructure fine (10-30nm) et tres homogene. L'application de traitements thermiques ultra-rapides et/ou l'utilisation de faibles quantites d'additifs adaptes, tels que cunb ou si, promeut les caracteristiques structurales recherchees. Nous avons applique les procedures classiques d'analyse de la coercitivite dans les aimants permanents. En complement, nous avons realise des experiences de dichroisme magnetique des rayons x (xmcd). La selectivite en element chimique de cette approche nous a permis d'extraire du cycle d'aimantation total les cycles d'hysteresis specifiques de chacune des phases. A la difference du comportement des aimants classiques, le renversement d'aimantation dans les nanocomposites comprend schematiquement deux etapes : le renversement debute reversiblement a bas champs dans la phase douce ; il est suivi par celui de la phase dure en champ plus fort, dont le basculement irreversible entraine le renversement complet du systeme. Les processus d'aimantation ont ete analyses et modelises, sur la base des resultats procures par ces approches experimentales complementaires.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 275 p.
  • Annexes : 190 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.