Utilisation de diphosphinoamines dans la reaction de pauson-khand

par Frédéric Robert

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Yves Gimbert.

Soutenue en 1999

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La reaction de pauson-khand est une des methodes les plus efficaces pour la formation de cyclopentenones. La reaction etant catalysee par des complexes de dicobalt, nous avons entrepris une etude sur la substitution de deux monoxydes de carbone du complexe par des diphosphinoamines pontant les deux atomes de cobalt. Tout d'abord, l'utilisation de substituants electroattracteurs sur les phosphores a augmente le pouvoir accepteur des phosphines. Cela a favorise le depart de monoxyde de carbone, stabilise les complexes et augmente les rendements de la reaction de pauson-khand. D'autre part, l'introduction de chiralite sur le ligand, sur l'amine puis sur les substituants du phosphore, a ouvert la voie pour une nouvelle approche asymetrique de la reaction. Sous pression de monoxyde de carbone, les diphosphinoamines ont permis l'utilisation d'une quantite catalytique de complexe en reaction intermoleculaire. Des problemes concernant le mecanisme et la regioselectivite observee et les moyens mis en uvre pour tenter d'y repondre ont aussi ete abordes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 208 p.
  • Annexes : 189 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.