Approche expérimentale du transfert de gènes par l'électrotransfert et la polyethylenimine dans le cerveau et le muscle chez la souris adulte et dans un modèle de gliome chez le rat

par Jean-Michel Vicat

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Alim-Louis Benabid.

Soutenue en 1999

à Grenoble 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    A l'issue de trois cents protocoles cliniques, il apparaît que la thérapie génique est susceptible d'être utilisée pour traiter une large variété de pathologies. Néanmoins, excepté quelques cas individuels, il n'existe aucune preuve tangible qu'un protocole de thérapie génique ait réussi à traiter une maladie humaine. Trois raisons principales sont évoquées : le très grand nombre de cellules à cibler, la connaissance insuffisante de la physiologie cellulaire humaine et des moyens de transfection encore limités. Les inconvénients des méthodes virales et des vecteurs synthétiques justifient le développement de nouvelles techniques de transfert de gènes in vivo. Nous avons appliqué le principe de l'électroporation in vitro au transfert de gènes in vivo. Cette méthode consiste à appliquer un courant électrique permettant à l'ADN de passer la membrane cellulaire. Nous montrons que l'électrotransfert est une technique de transfection efficace pour le tissu cérébral et musculaire. Dans le cerveau, la transfection de cellules bordant les espaces ventriculaires et des astrocytes a été obtenue à long terme. L’électrotransfert a également permis une expression du transgène maximale et stable sur plusieurs mois dans les fibres du muscle tibialis anterior de souris. Nos efforts ont également porté sur l'électrotransfert in vivo de tumeurs gliales. En conclusion, l'électrotransfert in vivo est une nouvelle méthode efficace de transfert de gènes dans le tissu cérébral, tumoral et musculaire. Cette technique est une méthode alternative aux méthodes virales et aux vecteurs synthétiques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (156 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 522 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.