Étude in situ du remodelage de la chromatine au cours de la différenciation post-méiotique mâle

par Mira Hazzouri

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Bernard Sèle.

Soutenue en 1999

à Grenoble 1 .


  • Résumé

    Le noyau du spermatozoïde est inactif et sa chromatine est très condensée. Apres fécondation, il se décondense, se réactive et participe au développement de l'embryon. Nous avons étudié, par hybridation in situ fluorescente couplée à la microscopie confocale, la distribution tridimensionnelle (3D) des centromères, des télomères ainsi que de deux chromosomes X et 13 dans le noyau du spermatozoïde humain. Au sein du volume nucléaire, les centromères apparaissent groupes en quelques foyers distribués aléatoirement alors que les télomères seraient plutôt associes en doublets. Les chromosomes occupent des territoires individuels dans le noyau spermatique humain. Le territoire du chromosome X, souvent globulaire, est localise dans la moitie apicale du noyau alors que celui du chromosome 13, à forme globulaire ou allongée, ne présente pas de position préférentielle. Cette organisation spécifique du noyau du spermatozoïde humain pourrait avoir des conséquences sur les fonctions du spermatozoïde avant, durant et après la fécondation. Le spermatozoïde est le produit final de la spermatogenèse, processus incluant des divisions mitotiques puis méiotiques, suivies d'une phase de maturation sans division, ou spermatogenèse. La spermatogenèse est la phase de maturation post-méiotique de la spermatide ronde dont le noyau s'allonge puis se condense pour donner le spermatozoïde. Au cours de l'élongation de la spermatide, les histones somatiques sont remplacées par des protéines fortement basiques, les protéines de transition puis les protamines qui sont les nucléoprotéines majeures du spermatozoïde. Nous avons essaye d'éclaircir le rôle de l'acétylation des histones dans ce processus de remodelage chromatinien post-méiotique chez la souris, par une approche in situ utilisant l'immunohistochimie et l'immunofluorescence. Les histones CUR H2a, H2b, H3, et H4 se trouvent sous leurs formes acétylées dans les spermatides en élongation avant leur remplacement par les protéines de transition. L'analyse 3D de H4 acétylée révèle une distribution spatiale de cette histone évoluant au cours de l'élongation de la spermatide : d'abord homogène dans tout le volume nucléaire, elle devient plus hétérogène au fur et à mesure du processus d'élongation. Enfin, H4 acétylée se localise dans la partie caudale du noyau en fin d'élongation, avant de disparaitre dans la spermatide en condensation. C'est la première fois qu'une séquence spatiale d'événements est mise en évidence au cours du remodelage chromatinien post-méiotique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (138 p.)
  • Annexes : 295 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS99/GRE1/0187/D
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : TS99/GRE1/0187
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.