Etude et stabilisation des hydrures d'alliages substitues la#1##xr#xni#5##ym#y (r = ce ou nd, et m = al ou zr) par empoisonnement des surfaces

par STEPHANIE ARLOT CORRE

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Daniel Fruchart.

Soutenue en 1999

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Notre travail a porte sur le developpement et l'optimisation de traitements de surface originaux a base de monoxyde de carbone et de dioxyde de soufre en vue de la stabilisation des hydrures des materiaux substitues la#1##xr#xni#5##yal#y (r = ce ou nd). Dans cette optique, les caracteristiques structurales et microstructurales de ces composes ont ete etudiees rigoureusement, ainsi que leurs proprietes d'hydruration. Le traitement de surface a base de dioxyde de soufre s'est revele particulierement efficace pour la stabilisation des hydrures de lani#5 a l'air, en offrant la possibilite de limiter la cinetique de desorption a 0. 044 h/lani#5 par heure a 25c. L'effet de stabilisation est obtenu par le depot d'une fine couche de soufre, sulphates et sulphures de nickel en surface. L'utilisation des hydrures traites au so#2 pour l'hydrogenation de composes organiques s'est montree inutile, en raison de la suppression du pouvoir catalytique de l'hydrure par le traitement. Le developpement du traitement de surface au monoxyde de carbone a permis egalement de limiter la cinetique de desorption d'hydrogene a 0. 046 h/lani#5 par heure. Nous avons montre que la diminution de temperature de conservation de l'echantillon permet de ralentir davantage la cinetique de desorption. L'utilisation de poudre de faible granulometrie augmente egalement la stabilisation. D'autre part, ce traitement permet la stabilisation d'hydrures a haute pression d'equilibre, comme les hydrures des composes substitues la#1##xr#xni#5 (r = ce ou nd) et leur utilisation comme catalyseurs des reactions d'hydrogenation de composes organiques. Finalement, nous avons montre que l'utilisation du traitement de surface au co rendait possible l'observation de l'hydrure intermediaire lani#5h#3 obtenu par broyage mecanique. Les electrodes metal-hydrogene fabriquees a partir d'une telle poudre montre une tres bonne capacite de decharge electrochimique egale a 307 mah/g, mais une duree de vie relativement courte, due a une corrosion excessive des poudres.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 266 P.
  • Annexes : 229 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.