Les neiges et glaces de haute altitude des alpes archives de l'histoire de la pollution atmospherique en metaux en europe au cours des deux derniers siecles

par KATJA VAN DE VELDE

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Claude Boutron.

Soutenue en 1999

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En vue d'etudier l'histoire de la pollution de l'atmosphere en metaux lourds a une echelle regionale, nous avons analyse une carotte de neige et glace de 1 40 m prelevee dans un site de haute altitude dans le massif du mont blanc a la frontiere franco-italienne. La datation montre que sa partie la plus profonde correspond au milieu du 18#e#m#e siecle. Apres decontamination, les metaux suivant ont ete analyses en salle blanche : pb, cd, cu, zn, mn, na et a1 (spectrometrie d'absorption atomique a four graphite) ; pb, ba et isotopes du pb (spectrometrie de masse a ionisation thermique) ; ag, au, cd, co, cr, cu, mo, pb, pd, pt, rh, sb et u (icp-ms a haute resolution) ; bi (spectrometrie fluorescence atomique laser) ; diethyle, triethyle, dimethyle et trimethyle pb (couplage chromatographie en phase gazeuse - spectrometrie d'emission atomique). Les concentrations mesurees sont dans la gamme : 0,001-10000 pg/g. D'importantes variations saisonnieres sont observees pour une partie des metaux dans la glace des annees 1960. Avec des concentrations souvent beaucoup plus elevees dans les couches d'ete que dans les couches d'hiver, ces variations sont en grande partie liees aux changements des conditions meteorologiques, la forte stratification de la basse troposphere en hiver limitant le transfert des polluants emis a basse altitude jusqu'aux zones du mont blanc. Pour la plupart des metaux, les concentrations observees dans la neige deposee aux cours des dernieres decennies sont nettement plus elevees que celles observees dans la glace des 18#e#m#e et 19#e#m#e siecles. Les evolutions observees pour les differents metaux sont discutees et interpretees a partir des informations a partir des informations disponibles sur les sources naturelles et anthropiques de metaux lourds en europe de l'ouest.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 271 P.
  • Annexes : 134 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.