Transitions de phases dans les fermions lourds sous contrainte uniaxiale

par Alexandre Guillaume

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de BERNARD SALCE.

Soutenue en 1999

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous presentons les premiers resultats obtenus avec un dispositif experimental permettant de changer la contrainte uniaxiale continument a tres basse temperature. Le principe de l'appareil consiste a controler la pression d'helium appliquee sur un soufflet metallique connecte thermiquement a la boite de melange d'un refrigerateur a dilution. Nous etudions l'effet de la contrainte uniaxiale, appliquee selon l'axe c du compose tetragonal uru#2si#2. Nous trouvons que la temperature de transition supraconductrice t#c varie de facon parabolique en fonction de la contrainte #c avec une pente de 76 mk/kbar a #c = 0 kbar et une pente nulle a 6. 5 kbar. La temperature de transition antiferromagnetique t#n varie lineairement en fonction de la contrainte avec une pente egale a 32 mk/kbar. Nous rapportons les premieres mesures de l'evolution du gap des excitations de la phase antiferromagnetique en fonction de la contrainte uniaxiale selon l'axe c. Il decroit lineairement avec une pente de 0. 63 k/kbar. Grace aux mesures de champ critique, nous donnons la premiere estimation de la croissance de la masse effective avec la contrainte selon l'axe c, m*(6. 5 kbar) = 1. 07 m*(0 kbar). Pour le compose hexagonal upt#3, nous confirmons que la temperature de transition supraconductrice t#+#c decroit, d'abord avec une pente de 14. 71. 5 mk/kbar, pour une contrainte appliquee suivant l'axe c inferieure a 2 kbar puis decroit, avec une pente de 5. 20. 7 mk/kbar, pour des contraintes superieures. En variant de 0 a 8. 4 kbar la contrainte #a appliquee selon l'axe a, nous trouvons que la temperature t#+#c decroit regulierement avec une pente de 2. 00. 7 mk/kbar. A partir de l'evaluation du coefficient a de la loi = #0+at#2 et de la pente du second champ critique a bas champ, nous trouvons que la masse effective augmente avec la contrainte suivant l'axe c et diminue avec la contrainte suivant l'axe a:m*(#c = 6. 5 kbar) = 1. 26 m*(#c = 0 kbar) ; m*(#a = 6. 5 kbar) = 0. 86 m*(#a = 0 kbar).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 140 P.
  • Annexes : 124 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.