De la gestion de l'espace à la gestion des territoire en montagnes méditerranéennes : des logiques d'acteurs différenciées

par Emmanuel Roux

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Hervé Gumuchian.

Soutenue en 1999

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .


  • Résumé

    Cette recherche est fondée sur une réflexion autour de la notion de gestion de l'espace appliquée aux montagnes méditerranéennes. Face aux préoccupations de la société à l'égard de l'environnement, du cadre de vie, la gestion de l'espace fait l'objet d'un consensus social apparent et tend à s'affirmer comme un modèle de développement. L'objectif est de montrer comment cette notion répond de manière concomitante, selon des niveaux scalaires, à un processus de territorialisation inscrit dans les mouvements de recomposition territoriale et à des logiques d'acteurs différenciées. La première partie analyse les fondements épistémologiques et théoriques de la notion de gestion de l'espace. Elle en précise les origines, les contextes d'émergence, les sens, ainsi que les traductions opérationnelles. La seconde partie interprète la gestion de l'espace comme l'expression d'un processus de recomposition territoriale au sein d'espaces à enjeux multiples, les montagnes méditerranéennes. Cette analyse repose sur une lecture institutionnelle et spatiale des modalités de gestion à l'échelle méso (régionale) qui met en évidence la construction et l'émergence de nouveaux territoires à partir de considérations environnementales, agricoles, paysagères et patrimoniales. Les troisième et quatrième parties vérifient de deux manières la validité des hypothèses formulées à l'échelle régionale. Elles reposent d'une part sur l'analyse de la mise en place d'une modalité de gestion, le fonds de gestion de l'espace rural dans deux départements (partie III) ; et d'autre part sur des études de cas ancrées à l'échelle locale privilégiant une entrée par le foncier et des analyses discursives (partie IV). Dans les deux cas, il apparait clairement que des logiques d'acteurs différenciées interférent dans le processus de territorialisation. Ainsi, la notion de gestion de l'espace dissimule à la fois, une notion alibi et un nouveau paradigme, la gestion des territoires.


  • Résumé

    The research was based on the conceptual approach of spatial management applied to mediterranean mountains. In a context where societal concern for environment and quality of life is high, it seems that spatial management is widely recognised and tends to be seen as the perfect example in terms of development. The aim is to show how this concept answers - at separate scale levels, i. E. Regional, departmental, communal or intercommunal levels - to both a "territorialisation" process which is part of territorial restructuring and to different ways and methods of actions. The first part examines the epistemological, theoretical basis of the concept of spatial management and reviews the origins, factors for occurrence, meanings, as well as effective achievements of such concept. The second part considers spatial management as the expression of a restructuring process of territories where a multiplicity of stakes exist, i. E. Mediterranean mountains. This analysis is based on the institutional and spatial interpretation of management tools at a regional level, which brings out the setting up and emergence of new territories through environmental, agricultural, landscape and property aspects. The third and fourth parts provide a two-folded assessment of the validity of hypotheses made at the regional level. They analyse on one hand the establishment of a management tool, i. E. The management fund for rural areas (fonds de gestion de l'espace rural) in both departments, i. E. Alpes-de-Haute-Provence and Ardèche (third part) and, on the other hand, review the existing case studies at the local level focusing on a landed property approach and discursive analyses (fourth part). Both cases clearly show that the different methods of action do play a role in the "territorialisation" process. Hence, the concept of spatial management covers both a token concept and a new paradigm, which is territorial management.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (424 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 380 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut de géographie alpine. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 1999 ROU

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 1710
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.