La distinction entre noms massifs et noms comptables : aspects linguistiques et conceptuels

par David Nicolas

Thèse de doctorat en Sciences cognitives

Sous la direction de Daniel Andler.

Soutenue en 1999

à Palaiseau, Ecole polytechnique .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En francais, certains noms communs, comme "lait", peuvent etre utilises avec l'article "du", mais moins facilement avec "un", tandis que d'autres, comme "chat", peuvent etre precedes par "un", mais rarement par "du". Ces noms ont ete respectivement appeles noms massifs et noms comptables. Ma these est consacree a l'etude de cette distinction linguistique. Le premier chapitre etablit qu'il s'agit d'une distinction syntaxique entre deux sous-classes des noms communs. Dans certains contextes, les noms massifs peuvent neanmoins etre convertis et employes comme des noms comptables, et vice versa. L'objectif principal devient alors de caracteriser la distinction entre noms massifs et noms comptables en termes semantiques. Les generalisations linguistiques proposees par la plupart des auteurs netiennent compte que des noms s'appliquant a des individus materiels. Elles sont critiquees dans les chapitres deux, trois et quatre. Les proprietes de reference distributive, cumulative et atomique souvent attribuees a ces noms y sont reconceptualisees. Il est montre qu'a un nom comptable est associe un principe d'unite qui specifie comment sont reliees les parties relatives d'un individu auquel s'applique le nom. Le chapitre cinq examine dans quelle mesure la distinction massif / comptable peut etre dite fondee sur une distinction ontologique. Les deux chapitres suivants etablissent que les proprietes semantiques isolees pour les noms du domaine materiel sont egalement satisfaites par les noms "abstraits" -tout au moins les noms d'evenement ("ascension") et d'activite ("marche"), etudiesau chapitre six, et les noms d'etat ("desordre"), de sentiment ("desir") et de qualite ("courage"), auxquels est consacre le chapitre sept. A l'aide des descriptions semantiques obtenues, les conversions entre noms massifs et noms comptables sont alors recensees et classees, leur fonctionnement semantique est caracterise et le role des facteurs pragmatiques dans leur interpretation est identifie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 264 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 268 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T1 200/1999/NIC
  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 800(043) 1999 NIC
  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T1 200/1999/NIC

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : MF-1999-NIC
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1999EPXX0049
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.