Renormalisation constructive des fermions en interaction

par Margherita Disertori

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Vincent Rivasseau.

Soutenue en 1999

à Palaiseau, Ecole polytechnique .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En utilisant la technique de la renormalisation constructive, nous avons developpe une technique rigoureuse pour la renormalisation des systemes fermioniques. Apres l'avoir testee sur un probleme deja bien connu (la limite ultraviolette du modele de gross-neveu massif a deux dimensions) nous l'avons etendue a la physique du solide. Dans ce contexte nous avons considere un modele simple decrivant la phase normale d'un supraconducteur en deux dimensions spatiales. En particulier nous avons donne la premiere preuve rigoureuse d'une relation, entre la constante de couplage et la temperature critique, qui a ete prevue par les theories phenomenologiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 225 p.
  • Annexes : 87 ref.

Où se trouve cette thèse ?