Joseph-auguste-emile vaudremer (1829-1914), architecte : la rigueur de l'architecture publique.

par Alice Thomine

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Jean-Michel Leniaud.

Soutenue en 1999

à l'EPHE .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette biographie sur joseph-auguste-emile vaudremer (1829-1914) a pour but de faire sortir de l'ombre un architecte meconnu, bien que considere comme un important representant du rationalisme francais. Sa vie a ete retracee en fonction de ses activites professionnelles, de facon a expliquer, par le biais de l'histoire des institutions, le mode de commande des batiments. Le premier chapitre raconte son brillant parcours a l'ecole des beaux-arts, couronne par le prix de rome, et son sejour a la villa medicis. La seconde partie retrace sa carriere au service d'architecture de la ville de paris, pour lequel il a realise saint-pierre-de-montrouge, la prison de la sante, l'ecole de la rue d'alesia, le temple de la rue julienlacroix, notre-dame-d'auteuil, le lycee buffon, la salle des fetes du xve arrondissement et, apres son depart a la retraite en 1893, le groupe scolaire de la place dupleix et l'eglise saint-antoine-des-quinze-vingt. Le chapitre suivant traite des activites qu'il a exercees pour le compte de l'etat. Vaudremer est entre en 1873 dans le service des edifices diocesains avec la charge du diocese de beauvais ou il a reconstruit l'eveche. Nomme architecte diocesain de lyon,d'agen et d'ajaccio, il est devenu en 1884 inspecteur general. Il etait aussi membre de la commission des lycees et colleges, creee en 1880 afin de rediger les reglements relatifs a la construction des lycees et colleges. Il a illustre ces principes en realisant les lycees buffon et moliere a paris, le lycee michelet a montauban et le lycee champollion a grenoble. Une autre partie est consacree ala commande privee, notamment la villa realisee a fourqueux pour l'horloger collin, l'eglise grecque de la rue bizet, pour la famille schilizzi et le musee social, pour le comte de chambrun. Le dernier chapitre replace vaudremer dans un contexte general et revele l'originalite de sa position professionnelle et esthetique, mediane entre le classicisme academique et le rationalisme diocesain.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Picard à Paris

Émile Vaudremer (1829-1914) : la rigueur de l'architecture publique


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 869 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 561 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 113 1-3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5090
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/2591
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mc 4 Ms 113 1-3
  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Picard à Paris

Informations

  • Sous le titre : Émile Vaudremer (1829-1914) : la rigueur de l'architecture publique
  • Détails : 1 vol. (382 p.)
  • ISBN : 2-7084-0630-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 351-360. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.