Distribution comparee des cetaces et des oiseaux marins de mediterranee nord-occidentale en periode estivale. Relation avec les conditions environnementales

par NATHALIE DI MEGLIO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Pierre-Christian Beaubrun.

Soutenue en 1999

à l'EPHE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude des peuplements estivaux de cetaces et d'oiseaux marins en mediterranee nord-occidentale, realisee entre 1994 et 1996, a montre l'existence d'une grande richesse specifique (respectivement 9 et 16 especes) dans l'ensemble de la zone ainsi que la predominance d'un petit nombre d'especes : stenella coeruleoalba et balaenoptera physalus chez les cetaces, calonectris diomedea d. , puffinus yelkouan y. Et larus cachinnans m. Chez les oiseaux. Des comparaisons d'abondance relative inter-regionales ont ete faites tout au long de la periode estivale. Elles ont mis en evidence l'importance preponderante du golfe du lion et de la zone liguro-provencale dans la distribution des animaux ainsi que l'interet de certains canyons et des zones frontales du courant nord-mediterraneen dans l'alimentation de ces deux groupes de vertebres. De meme, elles ont permis de visualiser des mouvements a l'interieur ou avec l'exterieur de la mediterranee nord-occidentale, et en particulier de mettre en exergue, chez certaines especes comme le rorqual commun, une nouvelle voie de migration par l'ouest du bassin. L'etude des abondances bathymetriques a montre l'attrait variable des especes pour differents domaines marins ainsi que la forte influence du cycle de reproduction sur la repartition en mer des oiseaux nicheurs. L'analyse de la relation entre la distribution des animaux et les parametres environnementaux a ete faite en plusieurs etapes. Apres avoir defini 4 grandes categories de structures frontales a l'aide de la temperature de surface de l'eau, nous avons teste statistiquement l'attirance des cetaces et des oiseaux marins pour ces phenomenes. Les resultats ont revele que certains animaux comme les rorquals ou les goelands ne presentent aucune affection particuliere pour les structures alors que d'autres comme les puffins ou les petits delphinides se nourrissent statistiquement plus dans certains fronts qu'en dehors. Nous avons d'autre part tente de caracteriser les ressources biologiques des zones d'alimentation des diverses especes par un codage de la biomasse recueillie a l'aide de sondeurs bi-frequences. Enfin, nous avons effectue une analyse comparee de la distribution spatio-temporelle des cetaces et des oiseaux marins et propose une interpretation ecologique des differents phenomenes observes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 377 p.
  • Annexes : 509 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole pratique des hautes études. Section Sciences de la vie et de la terre.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.