Terminaux multimedia programmes hybrides : conception, implementation et analyse des performances

par RALF SCHAFER

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de ULRICH FINGER.

Soutenue en 1999

à Paris, ENST .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Mpeg-4 va aborder une nouvelle approche pour les normes des algorithmes de codage audiovisuel. Le but est de developper une norme flexible et extensible, celle-ci devant etre realisee a la deuxieme etape de la mise en place de cette norme. Flexible signifie que, en fonction du flux de donnees arrivant, le decodeur peut se configurer dynamiquement suivant les algorithmes de decodage appropries parmi ceux deja disponibles. Extensibles signifie que le decodeur peut etre etendu dynamiquement, en telechargeant de nouveaux outils de decodage qui seront disponibles localement par la suite. Dans ce contexte, nous presentons une implementation d'un decodeur mpeg-4 utilisant java pour le traitement dynamique des donnees, c'est-a-dire permettant flexibilite et possibilite d'extension. L'avantage de java est l'utilisation d'une machine virtuelle, rendant le systeme independant de la plate-forme d'utilisation. Grace a cela, il est facile de telecharger des outils ou de modifier la configuration de ceux deja existants. Cependant, un des principaux inconvenients de java est ses mauvaises performances. C'est pourquoi nous proposons une approche hybride, utilisant une partie implementee en java permettant la flexibilite et les possibilites d'extension, et le reste du decodeur implemente en code natif pour conserver des performances suffisantes pour un traitement en temps reel. Nous n'utilisons java que la ou c'est necessaire. Les deux implementations (java et code natif) sont reliees entre elles grace a l'interface native de java (java native interface, jni). Nous utilisons la jni pour creer une instance de la machine virtuelle de java (java virtual machine, jvm) dans l'application mpeg-4 en cours d'execution. Cette instance jvm gere toutes les implementations de decodage java ainsi que les flux de donnees java entrant. Tous les autres flux de donnees sont geres par la partie implementee en code natif. Une fois cette integration effectuee, differents bancs d'essai sont effectues. D'abord les algorithmes pour le codage d'images et de video sont implementes en c et en java pour determiner la difference de performances entre ces deux implementations. Puis un ensemble de tests java est execute sur differentes machines virtuelles java (jvms) pour determiner la plus rapide. A la fin de cette these, nous proposons differentes idees pour accelerer l'execution de programmes implementes en java.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 100 p.
  • Annexes : 38 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Télécom ParisTech. Bibliothèque scientifique et technique.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.