Dynamique et determinants du stockage du carbone dans un vertisol sous prairie (martinique)

par TIPHAINE CHEVALLIER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées. Sciences médicales

Sous la direction de CHRISTIAN FELLER.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La dynamique du carbone (c) connait un interet grandissant tant pour les etudes de fertilite des sols que pour celles sur le cycle global du c. L'installation de cultures maraicheres intensives des vertisols calco-magneso-sodiques du sud-est de la martinique a conduit, en 10 ans, a une baisse des stocks de carbone et a des pertes en terre par erosion en nappe. La sensibilite a l'erosion de ces vertisols est dependante des teneurs en c des horizons de surface. Il est donc necessaire de restaurer les stocks de c des sols tant pour des questions de durabilite des systemes de culture que pour proteger les eaux marines de la pollution en sediments et limiter l'effet de serre a travers la sequestration du c dans les sols. Notre objectif a ete d'evaluer l'effet d'une mise en prairie sur le stockage de c dans un vertisol initialement sous cultures maraicheres et de preciser les mecanismes mis en jeu. La teneur en c, les activites biologiques (vegetation et faune du sol) et l'agregation interagissent mutuellement sur le stockage du c. Tous ces facteurs ont donc ete consideres. La prairie conduit en cinq ans a une augmentation de 6 tcha 1 du stock de c (0-20 cm). Les variations texturales et l'epaisseur du sol au sein de la parcelle ne sont pas des determinants du stockage de c. Ce stockage de c est le resultat d'une perte de 5 tha 1 de c derive de c initialement present sous maraichage et d'un gain de 11tha 1 de c derive de la graminee prairiale digitaria decumbens. Ces 11t ne representent que 15% des apports de carbone totaux de d. Decumbens. La mineralisation rapide des apports recents de c (85%) est confirmee par la mesure des flux de co 2 au champ. Le stockage de c est le resultat d'une diminution de la biodisponibilite du c avec la mise en prairie. Cette diminution de biodisponibilite semble accentuee en presence du ver de terre polypheretima elongata et s'explique en partie par une integration de mo facilement mineralisable (0,8 a 1,7 tcha 1) au sein des agregats > 200 m.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 142 p.
  • Annexes : 194 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.