Comportement elasto-viscoplastique de tubes en zircaloy-4 : approche experimentale et modelisation micromecanique

par PHILIPPE GEYER

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de PHILIPPE PILVIN.

Soutenue en 1999

à l'ENSM PARIS .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les tubes en zircaloy-4 renfermant le combustible des centrales rep constituent la premiere barriere de securite vis-a-vis de la dissemination d'elements radioactifs dans l'atmosphere. Devant la complexite des phenomenes mis en jeu en reacteur, edf a recours a la simulation numerique pour evaluer et garantir l'integrite mecanique de ces tubes. L'objectif de cette these est de developper une modelisation du comportement mecanique des alliages de zirconium par une approche predictive, en se basant sur l'etude de la microstructure du materiau et des mecanismes physiques de la deformation plastique. Pour alimenter la modelisation, une approche experimentale a ete mise en place couplant essais mecaniques et observations des mecanismes de deformation plastique sur des tubes en zircaloy-4 a l'etat recristallise. Lors des essais mecaniques, on s'est attache a realiser des essais originaux dont l'analyse des resultats puisse etre directement reliee aux mecanismes de deformation a l'echelle des grains. Pour determiner les modes de deformation actifs dans le zircaloy-4, des observations post mortem en microscopie electronique en transmission ont ete effectuees. Des lames minces ont ete preleves sur des tubes soumis a differents trajets de chargement mettant en exergue l'anisotropie et la viscosite du materiau. Le point de depart de la modelisation est une approche de type micro-mecanique, adaptee aux polycristaux, utilisee avec succes pour des materiaux cubiques, en prenant en compte la specificite de la structure hexagonale du zirconium. Le choix des lois de comportement regissant les mecanismes de glissement decoule de notre approche experimentale. Les resultats obtenus par la modelisation sont confrontes avec les essais mecaniques et les observations microstructurales. Les points forts du modele ainsi que ses lacunes sont degages. Les resultats obtenus montrent tout l'interet d'etendre la methodologie mise en uvre au cas du materiau irradie.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 263 p.
  • Annexes : 126 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.